James Cowan, le directeur par intérim du CHPF souhaite démissionner

    mardi 27 octobre 2015

    James Cowan, nommé directeur par intérim du Centre hospitalier de Polynésie française (CHPF), après le limogeage de Christophe Bouriat, souhaite démissionner. Radio 1 l’a révélé ce matin. Cependant, les causes de cette démission sont bien plus consistantes que la seule raison liée au souci d’intégration des agents de catégorie D. En réalité, James Cowan n’a bénéficié d’aucune directive depuis son arrivée.
    Sans feuille de route, se voyant refuser toutes les mesures proposées pour le bon fonctionnement de l’hôpital, sans information sur la potentialité d’un recrutement en cours pour occuper le poste à plein-temps, sous-payé et contraint d’assumer la grogne du personnel et des syndicats après l’annonce du ministre du Budget, sont autant de raisons qu’il avance pour demander au président Fritch de bien vouloir accepter sa démission déposée il y a quinze jours.
    Ce courrier n’a, à ce jour, reçu aucune réponse. Selon nos sources, même le ministre de la Santé, Patrick Howell, dans ses derniers échanges avec le directeur, a fait mine de ne pas être au courant.
    Pour l’heure, James Cowan est en congé et Patrick Howell est en France. De leurs côtés, les cinq organisations syndicales du CHPF  annoncent être prêtes à faire grève.

     Jennifer Rofes

     

    Mathius 2015-10-28 04:28:00
    Quel rapport qu'il peut il avoir entre les magouilles de l'hôpital et le ministre depuis des dizaines d'annėes?
    Un ex président du pays qui est entrain d'actionner des intérêts famillilaux au détriment de l'intérêt général et que le ministre ã décidé enfin d'y mettre fin.
    N'est ce pas , la mémoire courte et zoo ro....?
    franky 2015-10-28 02:04:00
    LA MEMOIRE COURTE
    Personne ne parle de la Japonaise morte exangue à Bora Bora faute d'évacuation nocturne par hélico qui lui avait valu d'être viré de son poste de ministre ? Ce qui ne l'a pas empêché d'être à nouveau ministre… de la Santé. En France, la Santé, c'est une prison ;)
    Zorro 2015-10-27 20:46:00
    Howell boufon
    Zorro 2015-10-27 20:46:00
    L''autre clown de ministre, qui invoquait le fait que Mr Bouriat ne repondait pas a ses appels telephoniques alors qu''il etait en vacances. Un motif suffisant de licenciement, pour un nul qui a l''air de n''etre au courant de rien. Bouriat doit bien rir
    Mathius 2015-10-27 16:42:00
    Les syndicats font de la politique et rien d'autre, voila le véritable fléau de cet hôpital.
    Il suffit de voir les leader et ã quelle famille ils appartiennent et vous avez la démonstration que les malades ne sont rien d'autre que des vaches à lait. De plus l'inspection du travail ferme les yeux sur certains dysfonctionnements... Bizarre n'est ce pas...
    PAUL CONSCIENCE 2015-10-27 14:46:00
    Laissons les syndicalistes et le personnel médical gérer la boite et on verra le résultat ! du licenciement massive se pointer à l'horizon pour cause de restructuration en vue. C'est super ! on n'est dans le meilleur des mondes ! allez c'est repartie pour une tournée générale de grève et devinez qui va trinquer les malades polynésiens qui iront crevés dans les files d'attentes pour cause d'insuffisance de moyens humains, sous couvert du sermon d'hypocrite pour ces syndicalistes Zélés et si cher à hyppocrate pour qui sauvez des vies dans cette hopital du Taaone ne veut plus strictement rien dire.
    A t on la possibilité de connaitre statistiquement combien de polynésiens sont décédés pendant leur mouvement de grève ?
    Combien vaut la vie d'un polynésien à leur yeux ? A tous ce staff pour ses revendications syndicales ? Car je suis désolé de vous annoncer qu'une grève a impacte certain sur la vie de nos concitoyens polynésiens alors combien de temps va t on assister à ce cinéma médiatique Mr les syndicalistes vous tuez des gens dans nos hopitaux et j'en ai vu un vieux malade mourir en live pour faute de temps ( délais d'attente important urgence saturée )

    CA NE VOUS PARLE PAS ! CA NE VOUS CONCERNE PAS ! CA NE VOUS CHOQUE PAS ! CA NE VOUS DERANGE PAS ! CA NE VOUS FAIT PAS SURSAUTER ! CA NE VOUS ALERTE PAS ! SI VOUS NE SEMBLEZ PAS COMPRENDRE LA SITUATION

    Alors n'essayez pas de m'attendrir, je n'est pas eu une bonne expérience de vos équipes médicales en sous effectifs ce jours la, je n'ai aucune compassion pour vous et votre équipe si vous n'etes pas capable de négocier alors ne vous attendez pas à avoir un interlocuteur devant votre nez de pinocchio.
    sartre 2015-10-27 11:54:00
    on pourrait pas pour une fois essayer de garder les bons ?
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete