Japonais et Taïwanais s’imposent

    lundi 12 octobre 2015

    La semaine du concours international de cuisine des lycées s’est achevée vendredi dernier.  Japonais et Taïwanais se sont imposés sur l’épreuve.  Tahiti ne démérite pas et remporte le prix du meilleur espoir.

    Une semaine d’un programme riche et parfaitement réussi s’est clôturée vendredi dernier par le concours de cuisi-
    ne.
    Ce concours requiert chez les candidats des compétences d’agilité et de concentration que tous ont démontrées.
    Onze équipes de deux élèves étaient en lice avec cinq nations étrangères (Japon, Taïwan, Australie, Nouvelle-Zélande et îles Cook) ainsi que la Nouvelle-Calédonie et Tahiti.
    Au bout d’une heure, chaque équipe a sorti quatre assiettes, avec certains ingrédients imposés comme le paraha peue. Trois étaient destinés au jury de cinq personnes, dont de grands chefs de Tahiti, et une à l’examen du public, élèves, professeurs, invités afin que chacun constate l’imagination et le goût de l’esthétique de chaque équipe.
    Les onze équipes étaient réparties dans deux cuisines pédagogiques du lycée hôtelier et l’effervescence pendant une heure chrono était palpable.
    Si certaines ont sorti leur plat à temps, d’autres ont eu besoin de quelques minutes supplémentaires, ce qui coûtera quelques points dans la notation…
    Dès la fin du concours, l’équipe tahitienne savait qu’il y avait eu un incident lors de la cuisson du poisson sous vide, chose qui ne s’était jamais produite pendant tous les entraînements, mais qui a complètement dénaturé le mets…
    Lors du débriefing avec les juges l’après-midi et lors de la remise des prix par le président du jury le soir, Allan Orreal, en remettant un prix d’encouragements, a très clairement indiqué que le plat imaginé et préparé par notre équipe d’élèves et de professeurs, sans cette erreur, aurait menacé le leadership une nouvelle fois des équipes de Taïwan et du Japon qui ont reçu, chacune, la médaille d’or.
    Suivent pour les médailles d’argent et de bronze deux équipes néo-zélandaises, Invercargill et City and Guild.
    Nos deux élèves de Tahiti ont toutefois reçu le prix du meilleur espoir du concours.

    Un dîner de clôture réussi

    Selon les organisateurs australiens, le niveau d’équipement de nos cuisines était remarquable ainsi que toute la préparation en amont du concours. Le GIE Tourisme avait programmé un trio de musiciens et une troupe de danses marquisiennes pour le dîner de clôture, qui était coprésidé par Jean-Christophe Bouissou, ministre du Tourisme, Marc Tschiggfrey, nouveau secrétaire général du haut-commissariat, Thierry Delmas et le haut-commissaire Lionel Beffre. Le repas avec mise en bouche, entrée, plat, pré-dessert et dessert (en cinq services) a été concocté par une équipe pluridisciplinaire de professeurs et de nombreux élèves et étudiants. Il précédait de manière parfaite la cérémonie de remise des prix.
    Pendant près d’une semaine, les onze équipes de deux élèves et deux professeurs ont découvert ce qui fait la Polynésie française : des productions agricoles et aquacoles de qualité, un savoir-faire français en cuisine, pâtisserie et boulangerie, des activités culturelles traditionnelles, un savoir-vivre et un accueil uniques.
    Pascal Maillou, en tant que proviseur du lycée hôtelier, pouvait être fier d’avoir accueilli d’une manière aussi professionnelle ces 45 personnes qui sont reparties avec un “souvenir fantastique” de Tahiti, selon les mots mêmes de Tracey Maher, représentante de l’association australienne organisatrice, ISSCC.

    B.P. (avec communiqué)
     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete