Jeff Amerio nous a quittés

    samedi 19 décembre 2015

    Jeff Amerio, ancien animateur radio, est décédé mardi, à l’âge de 70 ans.  Il avait travaillé à RFO, de 1992 à 2006, et était à l’origine
    des premiers directs avec les auditeurs.  Nous l’avions rencontré à l’occasion de son pot de départ à la retraite, lors duquel il était revenu sur sa vie et sa carrière en Polynésie.

    Jeff Amerio, le célèbre animateur de RFO, a tiré sa révérence mardi 17 décembre, dans sa 70e année. Il avait pris sa retraite le 28 février 2006, après plus de 4 000 passages à la télévision.
    À l’occasion d’un pot de l’amitié, il s’était livré sur sa carrière particulièrement riche au sein de RFO, et avait abordé de manière sereine sa nouvelle vie, loin des micros et des projecteurs.
    “Je n’ai jamais eu autant de propositions de travail”, s’amusait-il alors. “Et le côté sympa de ce métier, c’est que tout le monde vous connaît, surtout après 4 000 émissions de télé. Du coup, quand je me promène en ville, des gens que je n’ai jamais vus me disent bonjour. C’est sympa en Polynésie, tout le monde aime tout le monde, et cela, on ne le trouve nulle part ailleurs.”

    Il avait préparé sa retraite

    Pour Jeff Amerio, la retraite était une étape dans la vie qui devait se préparer. “La retraite, c’est quelque chose qui se prépare et qui, pour moi, aura lieu dans les jours qui viennent, tout doucement. J’ai de très bonnes relations avec mes patrons à RFO. On me laisse vider mon bureau tranquillement, et ensuite, je partirai. Les émissions continueront sans moi. On dit toujours, quand on fait ce métier, ‘the show must go on’. La vie continue et ce n’est pas un problème. J’ai décidé de partir parce que j’ai atteint l’âge de partir. Je m’y étais préparé. Je n’ai pas de problèmes et c’est tout, place aux jeunes maintenant, il faut que ça continue.”
    Jeff Amerio avait, à cette occasion, évoqué ses débuts à la radio RFO : “C’était fin 1992. Le directeur s’appelait Alain Le Garrec. Comme j’avais déjà fait de la radio, il m’a proposé d’animer la radio de RFO, le samedi et le dimanche. Nous étions encore rue Dumont d’Urville. Au bout de trois mois, il m’a dit que ma voix passait bien, que mes émissions tenaient la route. Il voulait donc que je fasse une matinale tous les jours.
    Un jour, un animateur radio que tout le monde connaît et apprécie, Alain Collard, qui avait aussi une émission de télévision, intitulée Maeva, est tombé malade. On m’a demandé de le remplacer pour Maeva au pied levé. C’était ma première expérience en télévision. J’ai remplacé Alain plusieurs fois par la suite. Puis on m’a demandé de prendre la suite de Christine Dallet qui présentait en direct Fare Midi. J’ai donc repris cette émission et je ne l’ai pratiquement plus quitté depuis 1993.”

    Anecdote humoristique

    “J’ai reçu, un jour, un magicien qui nous avait dit qu’il faisait disparaître les gens. Alors, en direct sur le plateau, je lui ai demandé de me faire disparaître et de m’envoyer au paradis. Grâce à la technique, j’ai donc disparu devant les téléspectateurs. Le magicien continuait à me parler et je lui décrivais le paradis, magnifique, plein d’anges, et pour mettre un peu plus d’humour dans cette disparition, je lui ai dit de me ramener parce qu’il n’y avait pas de filles au paradis. Le numéro a parfaitement marché, sauf que, dans l’après-midi, j’ai été submergé de coups de téléphone pour raconter mon expérience au paradis. Ça a été un grand moment.”
    Étienne Raapoto, qui l’a connu à la radio, a relaté ce jour où Jeff l’a vu faire des exercices de respiration cinq minutes avant de prendre l’antenne. Intrigué, celui-ci lui a alors demandé pourquoi il se livrait à ce genre d’exercices, et Étienne Raapoto lui a répondu qu’il avait toujours le trac avant le direct, ce à quoi Jeff a répondu : “Voilà quelque chose que je ne connais pas.”

    P.M. avec une interview de C.S. et Je.H. en 2006

    Biographie

    Jean-claude Amerio dit Jeff est né à Antibes dans les Alpes-Maritimes. Il s’est engagé dans la marine nationale, fin 1962, et y est resté six ans. C’est à l’occasion d’un séjour en Polynésie, au moment des expérimentations nucléaires, qu’il a décidé de poser définitivement sa valise au fenua.
    “Il y avait des jolies filles et du soleil, c’était mon bled et je voulais m’arrêter là. J’ai quitté la marine le mercredi et le lundi suivant, je commençais à vendre des voitures pour les établissements Donald.” Il est ensuite embauché chez Renault par Alfred Helme, patron de la marque française en Polynésie à l’époque. Après trois ans, Olivier Bréaud pour Fiat a fait appel à lui pour être directeur commercial jusqu’en 1974. Il a ensuite continué à vendre des voitures jusqu’au jour où Pierre Yves Revol, qui venait de prendre la direction de RTA, Radio Tahiti Api, la radio du Tahoera’a de Gaston Flosse, à Pirae, lui a demandé d’animer l’antenne.
    Bien qu’il n’eût jamais fait de radio, il s’est pris au jeu et est devenu le premier, à Tahiti, à faire du direct avec des auditeurs. Il a rejoint RFO en 1992. C’est l’émission Fare Midi qui est à l’origine de sa notoriété. Durant 15 ans, toutes les personnalités du territoire sont passées dans l’émission, y compris la haut-commissaire Anne Boquet. Étienne Raapoto a pris en main l’émission avec Jeff à ses côtés. En l’an 2000, Jeff s’est vu confier une nouvelle émission, Ava tea, reprise en 2005 par une nouvelle équipe.

    Johny tutua 2015-12-20 05:43:00
    Jeff vous recevant a la tv ou a la radio avec un don : sa voix etait totalement empreinte de sympathie et vous etiez tout de suite a l'aise .
    A mon avis il s'agit la d'une caaracterristique essentielle de professionalisme .
    Jeffe trouveras bien une emmission a animer sur radio paradis....
    AMERIO 2015-12-19 20:49:00
    Merci à la Dépêche pour cette article. Il aurait aimé.
    Patriote 2015-12-19 18:47:00
    Merci Jeff. RIP.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete