Habillage fond de site

Des jeunes initiés aux métiers du bâtiment

mardi 17 octobre 2017

BTP

Les huit stagiaires aux côtés de leur formateur et du directeur du centre Rima Here. (© Catherine Quiniou/LDT)

Depuis le début du mois d’août, le centre Rima Here de Puurai (centre médico-social) accueille huit stagiaires, dans le cadre d’une formation intitulée “Découverte des métiers du bâtiment”.

L’objectif pour ces jeunes issus des milieux défavorisés, qui ont quitté très tôt le système scolaire, est la réinsertion via la découverte d’un métier.

Électricité, carrelage, peinture, placoplâtre, plomberie, etc., la formation, qui dure trois mois, couvre un large panel de spécialités du second œuvre dans le bâtiment.

“On veut que les stagiaires prennent plaisir dans ce qu’ils font. Ils touchent un peu à tout afin de déterminer ce qui leur convient et, ensuite, ils pourront intégrer des formations qualifiantes dans un secteur en particulier”, explique François Hermier, directeur du centre.

Les huit stagiaires, qui habitent tous le quartier de Titioro, ont trouvé une bonne raison de se lever le matin.

Certains d’entre eux ont eu des ennuis avec la justice et ont été placés à Rima Here par la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ).  

 

Réelle envie d’apprendre

 

Si au début il y a eu quelques difficultés, le groupe dans son ensemble fait preuve, depuis, d’une réelle envie d’apprendre, et le personnel du centre y est pour beaucoup.

Cela fait trois ans que ce type de formations est dispensé à Rima Here.

“On forme aussi des détenus à Nuutania. Nous avons un personnel habitué à gérer ce type de public,  issu de milieux difficiles. La formation a commencé avec dix stagiaires. Ils sont huit aujourd’hui. Ceux qui restent sont motivés et veulent s’en sortir. On met tous les moyens en œuvre pour qu’ils y arrivent. Nous sommes plus attentionnés, on discute et on arrive à échanger.  Ainsi, les stagiaires reprennent confiance en eux, petit à petit”, souligne le directeur.

Ces jeunes ont été sélectionnés par la mairie de Papeete. Engagés  dans le cadre des chantiers de développement local (en CDL), ils touchent une indemnité d’environ 57 000 F par mois.

À l’issue de la formation au sein de Rima Here, ils pourraient intégrer le Centre de formation pour adultes (CFPA), le Régiment du service militaire adapté (RSMA) ou suivre une autre formation qualifiante. 

De notre correspondante C.Q.

 

BTP

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

French bee propose un aller retour PPT - San Francisco à moins de 40 000 F :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete