Habillage fond de site

Les jeunes préparent la relève avec la “Teen Vahine Orama”

mardi 8 novembre 2016

vahine orama

Vahine Orama no Moorea a fait son bilan moral et financier d’une année écoulée, un bilan positif dans les actions mais qui dévoile la gravité d’une situation avec quelque trente cas gérés dans l’année. (© J Rey/LDT)

 

 

Les membres du bureau et adhérents de l’association Vahine Orama no Moorea étaient réunis en assemblée générale samedi, à Teavaro Il a été question du bilan moral et financier de ce regroupement de Moorea, qui se porte mieux que les victimes dont il a la charge. C’était l’occasion pour Sandra Levy Agami, nouvellement élue présidente de Vahine Orama Tahiti-Nui de présenter les deux adhérents du nouveau groupe, la “Teen Vahine Orama”.

 

 

Une fois l’an, l’association Vahine Orama no Moorea présidée par Lucie Pereyre se rassemble en assemblée générale comme le prévoit son statut. C’est l’occasion pour ce groupe de femmes (les hommes sont cruellement manquants), de faire le bilan d’une année écoulée et de déposer les premières lignes de conduite à tenir pour la nouvelle année d’actions à venir. Autant le dire tout de suite, l’association de porte plutôt bien. Les membres du bureau et les adhérentes ont gardé intacte leur motivation pour poursuivre leur mission, loin d’être évidente, et qui consiste à venir en aide aux victimes de violence. Une violence physique ou psychologique qui règne la plupart du temps au sein des couples, avec ce constat alarmant : les jeunes sont de plus en plus concernés par ce fléau.

Samedi, après un état des lieux financier plutôt bon, grâce notamment aux dotations financières et logistiques diverses provenant de l’État, du Pays et de la Commune, le bureau, ses membres et référents de quartiers ont fait un point sur les interventions dans l’année. Le nombre est toujours aussi préoccupant :  une trentaine de cas “traités” par an, une violence constatée dans les couples, qui se traduit par des brutalités physiques ou des violences verbales pouvant amener la victime à des gestes de désespoir jusqu’aux tentatives de suicide.

 

Carence éducative, précarité…

 

 

Une remarque inquiétante a été faite : “la famille ne se présente plus comme un secours aux victimes, mais plutôt comme une ennemie” C’est l’une des adhérentes qui l’a souligné : “Avant, les victimes pouvaient demander de l’aide à leurs proches. Aujourd’hui, leurs propres familles préfèrent se mettre du côté de l’agresseur.” Les raisons de cette violence qui touche, selon Vahine Orama, de plus en plus de jeunes couples, sont toujours les mêmes :  une carence éducative, les frustrations de tout ordre, les provocations, la précarité dans les couples, l’alcool et la drogue. Un problème de société qui ne peut être combattu que par des actions de solidarité, de proximités, de prévention, de formation, ou d’information, que tente d’apporter à son niveau et avec les moyens dont elle dispose, l’association Vahine Orama et sa petite vingtaine de femmes. Celles-ci n’hésitent pas, parfois, à se mettre physiquement en danger, notamment lorsqu’elles doivent intervenir dans les familles “sinistrées par la violence”.

Ces actions se concrétisent aussi par des interventions en milieu scolaire (collèges de Afareaitu, Paopao et lycée agricole de Opunohu), au travers des CLSH (centre de loisir sans hébergement) au travers de réunions paroissiales ou lors des animations de l’association qui ont lieu dans l’année, par exemple lors de la journée des femmes battues qui se tiendra pour la prochaine, le samedi 26 novembre, plage de Temae. De nombreuses animations, y compris un concert donné par Guillaume Matarere, seront proposées avec des stands d’information et de prévention de différents groupes.

Les adhérents ont renouvelé leur confiance au bureau réélu le 6 octobre 2016 et qui mène ses actions de façon raisonnée et, en même temps, volontaire.
Durant cette assemblée, Sandra Levy Agami, nouvellement élue présidente de Vahine Orama Tahiti-Nui, invitée d’honneur de cette assemblée générale de l’association de Moorea, a présenté son nouveau “bébé” : la “Teen Vahine Orama” et deux représentantes Eva et Jade. Elles auront en charge d’établir le contact avec les jeunes en situation difficile. Une idée nouvelle de la fondatrice de Vahine Orama qui a touché la fibre sensible des membres de Moorea, qui pensent créer rapidement leur “Teen Vahine Orama” à Moorea.

 

De notre correspondant Jeannot Rey

 

 

capture-decran-2016-11-08-a-08-36-34

 

 

Sandra Levy-Agami avec les “Team Vahine Orama” Eva et Jade : “Il est préférable que ce soit les jeunes qui parlent aux jeunes”

sandra levy agami

(© Jeannot Rey)

 

“C’est à l’occasion de ma réélection au sein du bureau de Vahine Orama Tahiti-Nui que j’ai proposé de mettre en place la “Teen Vahine Orama”. Ces jeunes filles de moins de 18 ans auront pour mission d’aller vers les jeunes et de véhiculer des messages que Vahine Orama souhaite faire passer auprès des jeunes depuis un an, comme “Embrasse-moi si tu m’aimes”. Malgré toutes les difficultés que l’on peut avoir dans un jeune couple, il ne faut surtout pas glisser vers la violence. Le constat que nous avons fait, c’est qu’au-delà des informations que, nous les adultes, passons, il est quand même préférable que ce soit des jeunes qui parlent aux jeunes. C’est dans ce cadre-là que nous avons mis en place, avec l’équipe de Vahine Orama Tahiti-Nui, la “Teen Vahine Orama”. Ses membres comptent s’organiser par collège, pour que les jeunes filles en difficulté puisent aller vers ces référentes “Teen Vahine Orama” et que ces référentes en informent ensuite les adultes de Vahine Orama. Je suis contente de constater aujourd’hui, que Moorea veut récupérer ce projet… Ce qui est intéressant, c’est que lorsque l’on est un jeune couple, c’est d’avoir cette information de respect mutuel, de bon comportement l’un envers l’autre et de faire en sorte que la violence ne naisse pas dans un couple qui débute.”

2
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete