Habillage fond de site

Jeux de hasard : les adeptes veulent de nouvelles règles

mercredi 22 mars 2017

organisateurs de jeux de hasard

La fédération We Love de Papeari souhaite fédérer toutes les associations organisatrices de jeux de hasard en Polynésie. (© Charles Taataroa)


La fédération We Love de Papeari organise, depuis la semaine dernière, une campagne d’information en vue de créer une fédération regroupant les associations organisatrices de jeux de hasard en Polynésie. Leur objectif : réclamer une Loi du Pays pour encadrer et organiser ces jeux, au même titre que le Loto. Cette initiative émane d’un profond malaise de ces organisateurs de jeux, qui ne veulent pas se trouver hors-la-loi.

Depuis la semaine dernière, la fédération We Love de Papeari organise une campagne d’information dans la perspective de créer une fédération regroupant les associations organisatrices de jeux de hasard, tels que bingo, kikiri, poker, jeux de cartes (vana en tahitien) combat de coqs, etc.
We Love est, elle-même, organisatrice de jeux de hasard, plus particulièrement des bingos, pour lesquels elle utilise le statut d’association lors de ses soirées, où souvent une cagnotte est en jeu. Les gains sont plafonnés à 3 millions de francs, matérialisés par des lots. L’utilisation d’argent liquide étant strictement interdite par la loi.

La fédération connaît la législation, mais souhaite rappeler que, bien souvent, cette règle n’est pas respectée, car les Polynésiens comme d’autres populations dans d’autres pays, sont amateurs de jeux d’argent. Une pratique qui ne date pas d’hier.
La fédération mesure le fait que cette interdiction n’empêche pas les adeptes de ces jeux de se réunir et de s’adonner à des activités de manière clandestine.
Certains, considère-t-elle serait même bien rôdés à la manière de passer à travers les mailles du filet des forces de l’ordre.
Selon We love, énormément d’associations à Tahiti et dans les îles organiseraient ainsi des jeux illicites. Pour mettre un terme à cela, elle demande de nouvelles règles.

 

Faire circuler une pétition

 

We Love entend informer et fédérer les associations ou mouvements organisateurs de jeux de hasard.
À la suite quoi, elle projette de faire fructifier ce mouvement collectif en plusieurs étapes. La première consistera à faire signer une pétition qui sera transmise aux autorités du Pays et de l’État.
L’objectif final : que germe une Loi du Pays qui encadre ces jeux, au même titre que le Loto.

Le sujet est sensible. Mais l’attrait des Polynésiens pour les jeux de hasard comme bingo, le kikiri ou autres et l’argent qui y est brassé pourrait bénéficier au Pays, estiment les défenseurs de cette idée.
En finir avec les combines illicites, c’est ce que souhaite We Love. 

 

C.T.

150
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete