Les Jeux olympiques n’ont pas d’influence sur les ventes

    lundi 8 août 2016

    ventes

    Le football et ses grands rendez-vous internationaux ont boosté les ventes de téléviseurs… (Photo : Christophe Cozette)

     

    Le football a boosté l’achat de téléviseurs

     

    Avec le football, je positive. Alors que la vente de voitures neuves a dégringolé depuis plusieurs années et peine à remonter — le quota est passé de 8 à 4 000 ventes en à peine dix ans — les achats de téléviseurs neufs ne se portent plutôt pas trop mal.

    Et, contrairement aux véhicules, les téléviseurs 4K ou non sont assujettis aux aléas des événements sportifs, footballistiques en particulier, titillant ainsi le consommateur qui, souvent, passe à l’acte d’achat.

    Il y a clairement un effet ballon rond. “Cela concerne essentiellement le football, les Jeux olympiques et le rugby n’ont pas d’incidence sur les ventes”, a confié un spécialiste du secteur, depuis plus de vingt ans.

    Selon lui, il en est de même pour les grands événements polynésiens comme le Heiva ou la course de va’a Hawaiki Nui. Leurs diffusions respectives sur nos écrans ne suscitent pas une frénésie d’achat chez le téléspectateur.

    Le dernier gros phénomène date de 2011, qui n’était point une année de compétition, mais plutôt d’évolution. Cette année-là, la Polynésie est passée à la télévision numérique terrestre (TNT), ce qui a déclenché un “gros effet” sur les ventes.

    Néanmoins, l’ensemble des revendeurs de téléviseurs de la place ont ressenti un contrecoup l’année suivante, comme l’a confirmé Tesa, au téléphone.

    Le commerçant a dû se recentrer sur les moyen et haut de gamme, face à la concurrence acharnée, menée par les grandes surfaces.

    En effet, ces dernières, Carrefour, en tête, avec leur volume d’achat, proposent des prix attractifs tout au long de l’année, au gré des événements ou des fêtes à célébrer, et ce, appuyés par une consommation massive.

    “C’est du commerce, après tout”, a-t-on expliqué à la centrale d’achat des magasins Carrefour, tout en détaillant la mise en tête de rayon d’écrans géants, à l’approche de la finale de la Coupe d’Europe des nations, en juillet.

    Et cela a marché, les quatre “mastodontes” ont trouvé preneurs avant la défaite des Bleus face au Portugal.

    Et même s’il a été impossible à La Dépêche de connaître le volume des ventes, l’enseigne leader de la grande distribution a connu des hausses comprises entre 16 et 34 % lors du dernier trimestre, qui font grimper les ventes de plus de 12 % sur le premier semestre, par rapport à l’année dernière.

    Et 2014, année de Coupe du monde de football, la vente sur l’année a été meilleure qu’en 2015, année sans grande compétition internationale.

     

    C.C.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete