Habillage fond de site

Jeux du Pacifique (Volley ball) – L’or masculin enfin retrouvé

mardi 23 juillet 2019

L’hymne tahitien a retenti de nouveau au même endroit où Tahiti avait perdu son titre lors des Jeux de 2007. Photo : Jean-Marc Monnier

L’hymne tahitien a retenti de nouveau au même endroit où Tahiti avait perdu son titre lors des Jeux de 2007. Photo : Jean-Marc Monnier


Ces XVIes Jeux du Pacifique ont permis au volley-ball  masculin de retrouver la médaille d’or. Ce titre de champion du Pacifique avait été perdu au même endroit il y a douze ans en 2007 à Apia. Les filles ont été moins chanceuses en s’inclinant de nouveau en finale face, cette fois-ci face aux Cagous.

Leader incontesté des Jeux du Pacifique en volley-ball pendant plusieurs décennies, Tahiti avait perdu sa médaille d’or en catégorie masculine lors des Jeux de 2007 aux Samoa. Le week-end dernier, sur ce même sol samoan, les volleyeurs tahitiens ont eu l’immense bonheur de reconquérir le titre face à la même équipe de Wallis-et-Futuna qui le leur avait ravi douze ans auparavant.

Après avoir facilement battu ces Wallisiens par trois sets à zéro en phase de poule, les joueurs d’Abel Temarii récidivaient sur le même score lors de la finale après avoir battu plus difficilement la veille les Néo-Calédoniens qui eux terminaient sur la troisième marche du podium.

 

“Pas eu de match de haut niveau”

 

Chez les filles par contre, la médaille d’or perdue il y a quatre ans en Papouasie-Nouvelle-Guinée face aux Samoa américaines n’est pas revenue dans le giron tahitien cette année aux Samoa. Les Tahitiennes se sont en effet inclinées face à leurs adversaires cagous au terme d’un match âprement disputé où elles se sont effondrées au tie-break.

Dernier set perdu sur le score de 17-7 au cours duquel une des soeurs Tauraa a même été sortie de la salle sur une civière après s’être blessée lors d’une chute en tentant d’aller récupérer un ballon qui sortait. “Les garçons eux s’étaient préparés à Tahiti contre une équipe néo-zélandaise, mais les filles non, elles n’ont pas eu de match de haut niveau avant ces Jeux. C’est pour cela que dès qu’elles ont été chahutées, elles ont eu du mal”, explique Abel Temarii, président de la Fédération tahitienne de volley-ball et coach des deux sélections. “Lorsqu’elles ont dominé, contre Samoa par exemple, ça allait, mais à deux reprises contre la Nouvelle-Calédonie où ça a été très dur, elles ont lâché”, conclut le tomana de la FTVB.

En plus de ce manque de préparation, les volleyeuses ont souffert durant leur finale vendredi soir à Apia d’un comportement assez désinvolte de la part de certains supporters tahitiens qui ont quitté les tribunes pour aller manger alors que le match n’était pas terminé et qu’ils n’avaient plus de compétition au programme du lendemain. Cela a visiblement affecté le moral des filles d’Abel Temarii alors que les Cagous elles recevaient du renfort en tribunes avec des athlètes venus en bus afin de les encourager bruyamment et avec ferveur dans le dernier set ou justement Tahiti s’est effondré.

Un manque de cohésion et de préparation qui était heureusement rattrapé le lendemain avec la médaille d’or des garçons, mais Tahiti aurait très bien pu récupérer les deux médailles d’or du tournoi de volley dès cette année !

 

Jean-Marc Monnier

 

ABEL TEMARII

Réaction.

1

Le bonheur de remporter l’or en volley-ball masculin douze ans après l’avoir perdu sur le sol samoan était immense dans le camp tahitien.

2

Le capitaine de Tahiti Nohoarii Paofai et ses hommes étaient aux anges lors de la remise de médailles samedi à Apia.

4

Les filles se sont effondrées à la fin de leur finale où une des joueuses a même été blessée lors du tie-break.

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Édouard Fritch veut que les personnes hospitalisées après un accident qu'ils ont causé, sous l'empire de l'alcool ne soient pas pris en charge par la CPS. Pensez-vous que ce soit une bonne mesure ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete