Habillage fond de site

Johnny Tahiti pousse les portes du pénitencier

vendredi 20 avril 2018

1

Un peu plus de 130 détenus ont assisté au concert, en deux fois.

Allumer le feu ! C’est avec ce titre emblématique de Johnny Hallyday que Johnny Tahiti a fait une entrée rock’n’roll sur la scène d’une salle de spectacle pas comme les autres, ce vendredi, au coeur du centre de détention Tatutu, à Papeari. Deux performances successives étaient programmées pour permettre à un peu plus de cent trente détenus de profiter d’un concert authentique. Un rendez-vous d’autant plus important que c’était la première fois qu’un artiste de l’extérieur se produisait dans l’enceinte de l’établissement. « C’est un grand honneur pour nous. C’est la direction du centre de détention qui nous a contactés et nous avons répondu favorablement, tout de suite. Nous sommes venus bénévolement pour donner un peu de réjouissance aux détenus. C’est une première pour tous les quatre d’entrer dans une prison, avec l’appréhension d’aborder un public particulier, mais nous ferons comme pour nos prestations habituelles, avec le même charme et le même charisme », confiait Jean-Claude Lecuelle, alias Johnny Tahiti, à quelques minutes du show. Il n’était pas venu seul, mais accompagné des Créoles Ladies, qui ont effectivement joué le jeu, côté choeurs, tout en ayant pris soin de se couvrir un peu plus que d’ordinaire. Le groupe a enchaîné treize chansons en une heure sous les applaudissements nourris du public, comptant de nombreux f ans de Johnny Hallyday, qui n’ont pas manqué de reprendre quelques refrains incontournables, dont celui de Marie. Comme un clin d’oeil, le titre Le pénitencier est venu clore cette rencontre pleine de bonnes ondes.

A.-C. B.

 

3

 

« On a prévu des pièces de théâtre et un autre groupe »

Gilbert Marceau, directeur du centre de détention de Papeari

« On considère que la prison est la privation de liberté, mais il peut se passer beaucoup de choses au niveau de la vie culturelle, avec des spectacles, notre bibliothèque et nos salles de cours. On pense que c’est important de ne pas oublier ce volet-là, pour permettre aux gens de se socialiser et de se restructurer pour préparer la sortie. Et ça permet de couper la routine. On a aussi prévu des pièces de théâtre et un autre groupe. On est dans un établissement moderne, qui est le dernier construit, et on a tout ce qu’il faut pour passer de bons moments. Cette opération est une réussite ».

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete