Joinville Pomare veut mettre en place un sénat coutumier

vendredi 27 février 2015

C’est lors d’un rassemblement public prévu samedi (9 heures, salle de Afareaitu à Moorea) que Joinville Pomare va annoncer la mise en place d’un sénat coutumier. Seize membres composeront ce sénat coutumier qui sera appelé le Pare Mata (phare en tahitien). “Ce n’est pas avec un toilettage du statut que nous pourrons régler les soucis quotidiens des Polynésiens (il fait référence à la mission de Jean-Jacques Urvoas, président de la commission des lois à l’Assemblée, actuellement en Polynésie). Notre droit en tant que peuple autochtone n’est pas reconnu. À un moment donné, il faut prendre le taureau par les cornes”, explique Joinville Pomare, qui préside déjà le conseil coutumier autochtone, de l’organisation des revendications autochtones.
Les problèmes de terre étant au cœur de sa réflexion, le sénat coutumier devra trouver des solutions.
Lors de l’audience solennelle de rentrée du tribunal, le premier président de la cour d’appel de Papeete a annoncé la mise en place, au second semestre 2015, du tribunal foncier de Polynésie française. Deux magistrats sont attendus en renfort pour traiter les affaires de terre.
“C’est la continuité du colonialisme, coupe Joinville Pomare. On ne peut plus croire un État qui sera juge et partie. Rien ne changera.” Pour lui, c’est aux “autochtones” de trouver les solutions.
Il espère la reconnaissance du sénat coutumier auprès de la population en multipliant les réunions dans les îles et les districts où il compte “dénoncer les carences de l’État et des tribunaux”.
Pour celle de l’État et du Pays, Joinville Pomare a signé un courrier, déjà envoyé aux différentes autorités qui n’ont, jusqu’à aujourd’hui, pas réagi. Reprenant l’histoire de la Polynésie à travers les différents traités signés entre l’État et le Pays, il rappelle que “la souveraineté du peuple est réelle”.
Le sénat coutumier aura aussi pour objectif d’accomplir “un devoir de mémoire”. Le Pare Mata devra être capable de “s’approprier son histoire et l’écrire selon sa vision propre et selon la vérité”.
Pour Joinville Pomare, tout le travail fait sur l’histoire de Tahiti et des îles est “l’œuvre de colons, d’universitaires et autres historiens, dont la motivation est tout simplement commerciale”. “Les maohi veulent légitimement se réapproprier leur destin. C’est l’objectif premier du sénat coutumier maohi.”
Ce genre d’organisation existe déjà en Nouvelle-Calédonie. Sur le Caillou, le Sénat coutumier est l’assemblée des différents conseils coutumiers du pays kanak. Il est saisi des projets et propositions de loi du pays ou de délibération relatifs à l’identité kanak. K

L.R.

Freedom 2015-02-27 22:54:00
Un sénat coutumier, pour faire simple, ça permettrait à Joinville, tout comme à Nouméa, de se donner une stature officielle et bien sur d'être grassement payé par des subventions. Tout ceci en échange de belles paroles du style, on vous a volé vos terres, je vais vous les rendre. Ce qui est étonnant c'est que certains vont marcher...,
TEORE 2015-02-27 20:33:00
Ilse gave sur le dos de tous et surtout de sa propre famille!!!!!!Te aroha ia rahi
Freedom 2015-02-27 19:42:00
Juste pour ma propre information et celle de tous les Polynésiens, ce Joinville a t'il un seul jour dans sa vie fait autre chose que revendiquer ? Il a un vrai boulot ou il se gave sur le dos de tous ?
tom 2015-02-27 18:36:00
TROP LARGE !!!!!!! régime ??
patriote 2015-02-27 16:32:00
HEY, c fefe la photo du ROY
lebororo 2015-02-27 14:16:00
Le racisme se ressent pour certains...
Donc, on revient sans TV, voiture, téléphone, tablette, frigo et tout le reste. ☺
dadi 2015-02-27 14:15:00
BRAVO, les popaa vous disent ce qui est bien de manger ou pas, et les églises aussi vous ont bien débouté de vos biens mais là c'est une autre très longue sombre histoire de la Polynésie,!! en attendant créez ou trouvez du travail pour vos jeunes qui crèvent dans la rue!!
bravo 2015-02-27 13:57:00
Il a tout à fait un raison sur un fait important, avec le tribunal foncier, l'Etat va être juge et partie vu qu'il y a quand même des terres qui sont passés en main de notaires et d'avocats tout sauf scrupuleux. dans des conditions plus que douteuses...

Et il a aussi raison en disant que les maohi doivent se réapproprier leur histoire et leur culture et ne pas laisser des pseudo-spécialistes raconter un peu n'importe quoi...

Et prendre le taureau par les cornes c'est ne plus laisser des popaa dire ce qui est bien de manger ou pas etc...
Manai 2015-02-27 12:34:00
Il prend son problème pour un fléau général.... la Monarchie n'existe plus a Tahiti !!!! il ferait mieux de travailler pour vivre que de parler au nom du peuple.
    Edition abonnés
    Le vote

    Le Kitesurf :

    Loading ... Loading ...
    www.my-meteo.fr
    Météo Tahiti Papeete