Jonas Tahuaitu, le député fantôme

    lundi 18 avril 2016

    Évincé du conseil municipal de Teva i Uta la semaine dernière, Jonas Tahuaitu conserve toujours ses deux mandats. Celui de conseiller municipal, mais aussi celui de député de la Polynésie française.
    À la suite de ce conseil municipal, une élue de la commune expliquait chez nos confrères de Radio 1 que cette éviction de ce rôle d’adjoint “pouvait être liée à ses déplacements en métropole comme député.” Un questionnement légitime alors qu’au-dessus de cette décision plane principalement le règlement de compte politique suite à la scission du Tahoera’a.

    Mais à y regarder de plus près, qu’elle est vraiment l’action du député Jonas Tahuaitu à Paris ? Sa présence n’a pas à souffrir de critique au début de son mandat. Comme tous les autres représentants nationaux de l’outre-mer, Jonas Tahuaitu suivait comme il le pouvait les séances. Emmené par Édouard Fritch alors, il lui arrivait même de poser des questions au gouvernement ou encore de défendre des amendements. Mais ça, c’était en 2014. Sa dernière vraie trace d’action remonte en fait au 19 février 2014, lorsqu’en commission, il avait défendu un amendement polynésien au sujet du tribunal foncier. Un amendement déposé par… Édouard Fritch. Un mois après, Édouard Fritch retrouvait son siège de tavana à Pirae et Maina Sage prenait sa place.

    En 2015, le député Jonas Tahuaitu perdait tous ses repères et ses soutiens en métropole. Le camp orange s’était fissuré et Édouard Fritch emmenait avec lui Maina Sage et Jean-Paul Tuaiva. Du côté des sénateurs, Lana Tetuanui et Nuihau Laurey remplaçaient Teura Iriti et Vincent Dubois. C’est d’ailleurs la dernière apparition de Tahuaitu à Paris. Mars 2015, il se serait rendu dans une commission, c’est en tout cas ce que note le site Internet nosdeputes.fr.

    Depuis plus d’un an maintenant, Jonas Tahuaitu n’a pas mis les pieds, ni en commissions, ni en séance. Sur les 577 députés, le représentant de la Polynésie arrive avant-dernier, avec cette seule présence en mars, juste devant le député guadeloupéen Éric Jalton (aucune apparition).
    En revanche, on retrouve la signature de Jonas Tahuaitu sur 626 dépôts d’amendements de son groupe… Les joies de la photocopieuse et de la procuration laissée vierge.

    Absentéisme record chez les ultra-marins

    Maina Sage et Jean-Paul Tuaiva, s’ils ne battent pas des records de présence non plus, se situent dans la fourchette haute par rapport aux autres élus ultramarins. Des prises de parole en commissions, des questions au gouvernement, des remises de rapports sont ainsi répertoriés en ce qui les concerne.

    Au milieu de cet absentéisme parisien, notons que Jonas Tahuaitu n’aura tout de même pas oublié de dispatcher sa réserve parlementaire et d’embaucher avec lui (selon les déclarations faites en 2014) trois attachés parlementaires.
    Seule bonne note pour le député, sa présence à chacune des réunions pour lesquelles il aura été convié en Polynésie française. Commémorations, ouverture de séances, travaux divers ou réunions de préparation pour l’arrivée de François Hollande,
    Jonas Tahuaitu n’en manque aucune.

    Bertrand Prévost

     

    Citoyen 2016-04-19 12:09:00
    A Major Tom, on est pas nominé à un poste de député mais élu ! Cela dis, c'est vrai qu'il avait prononcé cette phrase célèbre qui m'avait estomaqué. Alors, comme il est élu, il y a malgré tout une majorité de ses concitoyens avec un sens aigu du service public qui malgré les propos qu'il a tenu, ont voté pour lui. De toute façon, si le TH avait présenté un bourricot comme candidat, nous aurions eu un quadrupède comme député dans la deuxième circo ! Comment on dis déjà ? Ah oui...on a les élus qu'on mérite...
    Major Tom 2016-04-18 15:42:00
    Concernant son éventuelle nomination au poste de député, Jonas Tahuaitu interrogé à la télé, déclarait alors au journaliste qu'il fallait d'abord qu'il voit ce que ça allait lui rapporter.
    Un vrai sens du service public et de ses concitoyens à la sauce locale. Le compte en banque d'abord, pour le reste, bof !!
    moana 2016-04-18 13:30:00
    par contre, les indemnités suivent. il faut revoir les règles de fonctionnement du parlement et réduire drastiquement leur nombre.des candidats à la prochaine élection propose de le faire, votons pour eux. Généreuse république avec ses élus.il faut que çà change.
    Factchecking 2016-04-18 13:01:00
    C'est étonnant, M. Tahuaitu apparaît (certes pas en gros plan) sur la vidéo de la séance de questions au gouvernement du 22 mars 2016... serait-ce son fantôme en déplacement à Paris?
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete