Habillage fond de site

Jouets de Noël – Gare aux mauvaises contrefaçons

mardi 5 décembre 2017

jouet contrefaçon

Un jouet peut devenir dangereux lorsqu’il n’est pas adapté à l’enfant. Vérifiez donc en priorité l’âge recommandé sur l’emballage du produit et renseignez-vous auprès des commerçants sur place. (© Désiré Teivao)


Le marché des jouets est réglementé par un arrêté de 2009, qui indique que tous les normes internationales en matière de sécurité s’appliquent sur le territoire. Cependant, certaines normes au niveau mondial sont moins regardantes au niveau de la sécurité, notamment la Chine. Certains commerçants de la place réclament donc que seuls les jouets avec le marquage CE (conformité européenne) soient autorisés à la vente.

“On se retrouve parfois dans le centre-ville avec des commerçants qui vendent des jouets avec tout écrit en chinois sur l’emballage, sans aucune indication en français, ce n’est pas normal”, affirme un consommateur en repérage à Papeete, par les achats de Noël.

En Polynésie française, le marché des jouets est règlementé par un arrêté de 2009, dans lequel il est précisé que “les jouets répondant à des normes de fabrication issue de l’une des instances nationales ou internationales peuvent être mis en vente sur le marché polynésien”.

Donc, sur le papier, ces jouets ne sont pas hors-la-loi, puisqu’ils répondent à des normes de fabrication chinoises.

Selon Aldo Zorzi, responsable d’une grande enseigne de vente de jouets à Tahiti, accepter ce type de jouets sur le territoire peut toutefois présenter un danger pour la sécurité des enfants.

“On ne va pas se voiler la face : 90 % des jouets au monde sont fabriqués en Chine et la production chinoise s’adapte à tous les marchés du monde.
Un jouet fabriqué en Chine n’est pas forcément dangereux s’il est fabriqué selon les normes CE (Conformité européenne) pour le marché européen. Des normes européennes qui sont réputées pour être les plus drastiques au monde en matière de sécurité.”  

 

 
“L’objectif n’est pas de pénaliser les consommateurs”

 

Du côté de la Direction générale des affaires économiques (DGAE) en charge de la réglementation des marchés au fenua, accepter les seules normes européennes réduirait la marge de manœuvre des commerçants importateurs de jouets et celle aussi des consommateurs.

“Nous sommes au milieu du Pacifique avec beaucoup de pays avec lesquels nous pouvons faire du commerce, pas uniquement la Chine ou les États-Unis.
Si nous limitons le marché aux produits répondant uniquement à des normes européennes, nous pénalisons les petits commerçants, et les consommateurs aussi, en particulier ceux qui n’ont pas les moyens de se payer de super produits.”

Aussi, au cours de l’année, et plus particulièrement au moment des fêtes de Noël, la DGAE réalise des contrôles inopinés auprès des différents commerçants de jouets.

Sur le terrain, les agents vérifient, entre autres, si l’âge est indiqué sur l’emballage du produit. Ils effectuent également des tests pour vérifier si des parties du jouet sont susceptibles de se détacher.

“Sur le terrain, on remarque du premier coup les jouets susceptibles de poser problème. De plus, on reçoit régulièrement des alertes produits pour nous avertir de la dangerosité. Et si un produit ne satisfait pas à nos contrôles, il est envoyé en métropole pour des analyses, et en attendant le retour du laboratoire, le jouet est retiré des étals”, confie une cadre de la DGAE.

Avant d’ajouter : “Nous en appelons aussi à la responsabilité du consommateur qui doit être pleinement conscient de ce qu’il achète.”

Cathy, justement, est en repérage pour trouver le parfait cadeau pour son neveu de six ans.

“Je regarde en premier l’âge conseillé sur les emballages des  jouets et je m’assure qu’il soit bien adapté à l’enfant”, confie la jeune femme.

De son côté, Hélène tâte, elle aussi, le terrain, avant de se décider à l’achat.

“Je veux offrir une dînette pour ma fille, mais je fais attention à ce que les jouets ne soient pas en verre ou en porcelaine, comme ça, elle ne pourra pas se blesser avec. Je regarde aussi si les éléments ne sont pas trop petits ou trop gros, dans le cas où elle pourrait les avaler.” 

Si vous n’avez pas encore de quoi garnir le pied de votre sapin de Noël, vous avez encore le temps de trouver le ou les jouets qui seront parfaitement adaptés à votre enfant.

D.T.

 

norme CE conformité ohana jouet jouet

48
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Samedi se tient l’élection de Miss France. Selon-vous Miss Tahiti sera :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete