Journée de défense et de citoyenneté à Moorea

jeudi 4 juin 2015

Le centre du service national (CSN) de la Polynésie française, en partenariat avec la commune, a organisé mardi la journée de défense et de citoyenneté qui s’inscrit dans le cadre du parcours général de citoyenneté. Cette journée, dont le principe est de rencontrer les jeunes, se présente en trois étapes : “l’enseignement défense” qui est proposé en collège et en lycée, “le recensement”, étape très importante qui comptabilise les jeunes de 16 ans et la “journée de défense et de citoyenneté” destinée aux jeunes de 17 ans en moyenne. Ces journées concernent 780 000 jeunes de France et d’outre-mer. En Polynésie française, 130 journées défense et de citoyenneté sont programmées dans l’année pour environ 4 000 jeunes. À Moorea, la journée est organisée une fois par mois en moyenne. 
“Ces journées sont obligatoires. Elles ont un rôle socioéducatif, avec information sur les enjeux et le développement de l’esprit défense auprès des jeunes. Autour de ce thème majeur, il est apporté un volet complémentaire éducatif avec test de français et possibilité de détecter les jeunes en grande difficulté ou déscolarisés”, explique le lieutenant-colonel Apocher, directeur du CSN. “En partenariat avec le ministère de l’Éducation en Polynésie française et le vice-rectorat, ces jeunes en difficulté sont orientés vers le centre d’information et d’orientation (CIO) qui intervient par ses conseillers psychologues pour les aider à leur trouver une nouvelle scolarisation ou une formation complémentaire.” 
La journée de défense et de citoyenneté de mardi a débuté à 7 heures et s’est terminée vers 15 heures. Pour cette session, une trentaine de jeunes a répondu présent pour suivre les trois modules interactifs présentés en salle du conseil de la mairie de Teavaro. La première animation traitait du thème “Nous vivons dans un monde instable, une Défense nécessaire” avec rappel des risques et menaces qui pèsent sur la société. Lors de la 
2e animation, “Une réponse adaptée : notre appareil de défense”, les jeunes se sont intéressés aux moyens engagés par l’État et les intérêts français. Enfin, en 3e lieu, “Vous avez un rôle à jouer : un engagement citoyen”. 
Il a aussi été question de sécurité routière, puis de tests de mesure de lecture accompagnés d’une action vers les jeunes déscolarisés. 
En début de séance, Evans Haumani, maire de Moorea-Maiao, s’est rendu sur place pour rencontrer ces jeunes, l’occasion pour le premier magistrat de prendre contact avec ceux qui se sont dits très intéressés par cette journée défense et de citoyenneté.  

De notre correspondant Jeannot Rey

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete