Habillage fond de site

Journée de fête pour 410 enfants des quartiers prioritaires

vendredi 22 décembre 2017

Comme à l’accoutumée, c’est la résidence du haut-commissaire de la République qui a reçu,  en préambule, pour un petit-déjeuner, l’ensemble des enfants. (© Christophe Cozette)

Comme à l’accoutumée, c’est la résidence du haut-commissaire de la République qui a reçu, en préambule, pour un petit-déjeuner, l’ensemble des enfants. (© Christophe Cozette)


La journée récréative organisée par l’association Police 2000 a débuté par un petit-déjeuner dans la résidence du haussaire. Après une séance de cinéma, s’en est suivi un périple en ville et sur la côte ouest de Tahiti. Rudolphe Tutairi, président de l’association, évoque la genése de l’opération, il y a bientôt trente ans.

Encadrés par l’association Police 2000, près de 410 enfants âgés de 5 à 9 ans, issus des quartiers prioritaires des communes situées entre Hitiaa o te ra et Papara ont débuté, hier matin, leur journée récréative par un petit déjeuner dans les jardins de la résidence du haussaire, à Papeete.

Ils ont été accueillis par le haut commissaire de la République et son épouse, Anne Bidal. Étaient présents à leurs côtés le commissaire Mario Banner, directeur de la sécurité publique, et Rodolphe Tutairi, président de l’association Social Police 2000. Car l’homme de la situation, c’est bien lui, Rodolphe (ou Rudolphe, “on m’appelle plus souvent comme cela”, précise l’intéressé) Tutairi comme il l’a raconté longuement hier matin à La Dépêche de Tahiti, entre deux “checks” ou bises aux nombreux enfants présents. 

Cela fait bientôt 30 ans que cela dure. “L’année prochaine, cela sera la trentième année, deux fois par an, en juillet et en décembre”, a expliqué le président de l’association, tout en se rappelant la genèse de cette belle aventure mais aussi une belle anecdote… Comme quoi, nous pouvons tous changer, c’est une simple question de volonté (lire encadrés). 410 enfants ont participé à cette opération de Police 2000. 

Quatre accompagnateurs par groupe, vingt groupes composaient ce Noël caritatif. Après avoir quitté la résidence du représentant de l’État, tous ont poursuivi un périple, en ville puis côte ouest. En effet, tout ce petit monde a rejoint le Majestic pour une séance de cinéma puis s’en est allé au PK18, pour le déjeûner, suivi d’un bain et de jeux. 

Et ce n’est pas tout. En début d’après-midi, ce fut balade et distribution de bonbons par le Père Noël dans les quartiers de Papeete (Paofai, Sainte Amélie, Manuhoe, Mission, Mamao, Titioro et Vaitavatava), en Harley Davidson, s’il vous plaît, pour se terminer à la mairie de Papeete, avec distributions de friandises et surtout de cadeaux, par le maire de la ville himself, Michel Buillard.

Il y avait aussi là Mario Banner, chef de la DSP, dont Rudolphe Tutairi n’a pas manqué de souligner l’engagement auprès de Police 2000.  Le tourisme oui mais le social, aussi, est l’affaire de tous.

Christophe Cozette

Rudolphe Tutairi (à gauche) et le haut-commissaire de la République, René Bidal, qui a accueilli, dans sa résidence, chaque année, plus de 400 enfants de quartiers défavorisés lors de cette opération. (© Christophe Cozette)

Rudolphe Tutairi (à gauche) et le haut-commissaire de la République, René Bidal, qui a accueilli, dans sa résidence, chaque année, plus de 400 enfants de quartiers défavorisés lors de cette opération. (© Christophe Cozette)

ITW Police 2000

Police 2000 2

Désiré Teivao
0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

French bee propose un aller retour PPT - San Francisco à moins de 40 000 F :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete