Journée mondiale du don du sang : seules 30 poches récoltées

lundi 15 juin 2015

“Tantôt appelée Journée mondiale des donneurs de sang, tantôt Journée mondiale du don de sang, elle a pour objectif de sensibiliser les populations aux enjeux des dons de sang”, précise le site Internet dédié à cette journée mondiale, dont le centre de transfusion sanguine (CTS) du centre hospitalier du Taaone (CHT) était acteur, hier, en matinée.
“Dans le monde, huit personnes sur dix n’ont pas accès à la sécurité transfusionnelle. Grâce aux dons du sang anonymes et sécurisés de millions de personnes, des milliers de vies sont sauvées chaque jour. Mais la possibilité de recevoir une transfusion de sang, qu’elle soit sécurisée ou non, varie énormément d’un pays à l’autre. Les besoins de 18 % de la population mondiale monopolisent 60 % de l’offre mondiale, ce qui laisse les 82 % restant sans couverture satisfaisante” précise le site Journée mondiale.
En Polynésie, tout semble aller pour le mieux. “La manière de faire en Polynésie est totalement identique à celle que l’on pratique en France”, reconnaît un éminent spécialiste de la transfusion, Jacques Plante, jeune retraité et surtout ancien directeur du CTS (centre de transfusion sanguine) de Toulouse.
“Le fonctionnement du centre de transfusion est tout à fait comparable à un CTS en France, on fait des produits de qualité, exactement comme en métropole. C’est un produit sûr, sans problème, pour le territoire.”

Nombreux sont ceux qui ont franchi les portes du CTS hier matin, dès huit heures. Ils étaient déjà une dizaine à avoir “sauver des vies” en donnant leur sang à neuf heures.
Une équipe au complet de deux médecins, deux infirmières, deux agents d’accueil, le chef de service, Julien Broult, aidé par Jacques Plante étaient sur le pied de guerre en cette journée de dimanche.
Venus seuls, en famille, en amis, tane et/ou vahine, de tout âge, ont donc décidé de donner leur sang, certains pour la première fois comme Gerry, accompagné de sa femme Tatiana. D’autres comme Christelle sont là pour la première fois, motivée par ses amis.
Le CTS dispose toujours de 200 poches de sang d’avance, confirme le chef de service. Plus de 7 000 donneurs font don de leur sang par an en moyenne, soit 6 000 poches de sang récoltées, des chiffres en croissance de 5 % par an et ce, depuis un bout de temps. Et, malgré trois épidémies consécutives – Zyka, dengue et chikungunya -, le service tient le coup.
“Le CTS se porte bien, l’activité est soutenue, l’hôpital reste notre plus gros consommateur mais nous arrivons à faire face”, explique Julien Broult, passionné par son métier. Malgré cette générosité polynésienne, seules 30 poches de sang ont été récoltées hier en fin de matinée, un chiffre en deçà de la précédente édition de cette Journée mondiale du don du sang.

Christophe Cozette

StefStef 2015-06-15 13:02:00
C'est dommage que le CTS ne précisait pas l'ouverture dimanche sur son site internet... J'ai voulu donner mon sang mais je n'ai trouvé nulle part les horaires d'ouverture exceptionnel dimanche... ???
Mama Siiiita 2015-06-15 12:04:00
Est-ce qu'on peu toujours donner son sang? Ou? De quel heure a quel heure?
Merci bonne journée
      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete