Journée mondiale sans tabac – Comment dire stop à la cigarette ?

samedi 30 mai 2015

Chaque année, le tabac tue près de six millions de personnes dont 600 000 non-fumeurs. La Journée mondiale sans tabac, qui se tient demain, est l’occasion de lever le voile sur cette industrie qui tue à petit feu.
Le tabac est une plante dont les feuilles séchées, fermentées et pressées sont consommées sous forme de cigarettes, narguilés, cigares, etc. Une cigarette contient du tabac, du goudron, de l’arsenic, de l’acétone, des additifs et des agents de saveurs et de texture.
La combustion de tous ces éléments dans une cigarette provoque la formation de différentes substances toxiques qui sont en partie responsables du cancer.
Le goudron, par exemple, est la principale cause des cancers liés au tabagisme. Il est composé de nombreuses substances chimiques cancérigènes qui se collent sur les parois de la bouche, des bronches, des poumons, etc.
Fumer un paquet par jour revient à inhaler 250 mL de goudrons par an, soit l’équivalent de deux pots de yaourts. Il n’est pas sans rappeler qu’en Polynésie, les cancers sont la deuxième cause de mortalité et représentent
27 % des décès totaux. Pour beaucoup de consommateurs, arrêter de fumer relève de l’impossible. Cette dépendance physique au tabac est causée par la nicotine, qui rend les fumeurs accros.

Réunions d’informations et consultations gratuites

La nicotine est un composé chimique produit par les racines de la plante de tabac puis transportée vers ses feuilles. Elle a un effet stimulant sur le consommateur et libère de la dopamine dans le cerveau.
Elle agit ainsi sur le système nerveux et stimule la production d’adrénaline, qui augmente la pression sanguine. Sensation de plaisir et de détente, mais consommée à forte dose, la nicotine peut devenir toxique.
En Polynésie, la consommation de cigarettes ne cesse d’augmenter chez les jeunes, en dépit des lois votées contre le tabagisme. En 2014, les plus de
15 ans ont consommé 1,32 kg de tabac.
L’Organisation mondiale de la santé (OMS) prévoit que si aucune action n’est entreprise d’ici 2030, la consommation de cigarette pourrait causer 8 millions de décès par an. Ce chiffre alarmant regroupe les fumeurs actifs et passifs.
En effet, le cancer est une maladie responsable du décès de ses consommateurs journaliers et de ses consommateurs passifs, qui inhalent souvent, sans le vouloir, la fumée produite par les autres.
Pour faire face aux chiffres croissants de consommateurs de tabac, le centre de consultations spécialisées en alcoologie et toxicomanie (CCSAT) propose, au public volontaire, des réunions d’informations et des consultations gratuites.
Cette action de sensibilisation aux dangers du tabagisme se déroulera du 1er au 5 juin et sera l’occasion d’aborder de nombreux thèmes tels que les dangers du tabac, le tabagisme passif, les femmes enceintes et le tabac, etc.
Ces consultations, ouvertes à tous, seront accompagnées d’une remise gratuite de substituts nicotiniques pour les femmes enceintes et mineurs principalement. Les consommateurs de tabac désirant entamer un sevrage tabagique pourront être suivis par un médecin, un infirmier et une psychologue en fonction de leurs besoins.

Nadia Yonker

Programme des consultations

• Consultations par groupe
Lundi 1er juin, à 9 heures et 14 heures ; mardi 2 juin, à  8 heures et 14 heures (réservé au personnel de la direction de la santé) ; mercredi 3 juin, à
8 heures ; jeudi 4 juin, à 8 heures ; vendredi 5 juin à 8 heures.
• Consultations individuelles
Lundi 1er au jeudi 4 juin : de 8 à 15 heures ; vendredi 5 juin : de 8 à 14 heures.
Pour prendre rendez-vous, contactez le centre de consultations spécialisées en alcoologie et toxicomanie (CCSAT) au 40.46.00.67.

Ploup 2015-05-31 23:00:00
Ben faudrait en interdire la vente au moins ce jour là bande de poulpe
      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete