Habillage fond de site

Journée porte ouverte de la première école Montessori “Graine d’envie”

vendredi 4 août 2017

moorea école Montessori

Le thème du langage est abordé, comme les autres thèmes avec des objets à manipuler. (© Photo : J Rey/LDT)


L’école Montessori “Graine d’envie “ de Temae organise sa journée “porte ouverte” avant son ouverture, la semaine prochaine. Il ne s’agit pas d’une garderie d’enfants mais bien d’une école, avec programme scolaire qui suit celui de l’Éducation nationale du niveau Maternelle. La différence se situe au niveau de la méthodologie de l’éducation, qui favorise l’autonomie de l’enfant et qui est pratiquée dans certains établissements en Europe et aux USA.

Gérée sous forme d’entreprise, l’école Montessori “Graine d’envie”, qui a pour gérante Sophie Detruf, ouvrira ses portes dès cette rentrée scolaire aux enfants de trois à six ans. Bien qu’ayant une fonction partielle de garderie, il s’agit en premier lieu d’un petit établissement à vocation pédagogique, qui accueille l’enfant dans sa période “école maternelle” mais qui propose une méthode éducative différente, élaborée depuis le début des années 1900 par Maria Montessori, une Italienne médecin, devenue pédagogue.

Elle consiste à favoriser l’autonomie de l’enfant dès son plus jeune âge, en suivant le respect des rythmes de chacun, en travaillant sur le meilleur de chaque enfant d’une même classe. “En classe, c’est l’enfant qui choisit son travail selon son niveau de développement. L’éducatrice intervient lorsque l’enfant en éprouve le besoin, car selon le principe de base de la méthode Montessori, “toute aide inutile est une entrave au bon développement de l’enfant”, explique Tiphaine Leguerroué, éducatrice.

Les élèves disposeront de trois espaces d’accueil, deux salles de classe aménagés en ateliers qui suivent des thèmes précis, tels que le langage, la vie pratique, la géographie, la botanique et la zoologie, les mathématiques et la vie sensorielle. Un espace couvert mais extérieur est consacré à la peinture et autres activités du genre.

L’installation d’un potager et d’un poulailler est également prévue. Les enfants sont pris dès l’âge de la “section des petits” si l’on fait un parallèle avec une école maternelle (3 ans) et suivent un cursus qui consiste à les préparer à l’entrée au CP d’une école élémentaire (6 ans). “Mes objectifs de fin de cursus étant que chaque enfant sache lire avant son entrée au cours préparatoire.”

Le cursus Montessori terminé, les élèves intégreront les établissements gérés par l’Éducation nationale en rentrant dans une école élémentaire, pour suivre le cursus classique, sachant qu’il n’existe pas, sur le territoire, d’établissement qui applique la pédagogie Montessori pour les grands. “Cela peut être possible dans d’autres pays, comme la France métropolitaine où existent des établissements qui suivent cette pédagogie pour les 6 ans-9 ans, voire en collège”, précise Tiphaine Leguerroué.

La journée porte ouverte aura lieu demain 5 août, de 9 heures à 16 heures. Une occasion pour en apprendre plus sur cette pédagogie pratiquée dans de nombreux pays et, pour les parents intéressés, de procéder aux inscriptions.

De notre correspondant Jeannot Rey

 

Capture d’écran 2017-08-04 à 09.44.12

850
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Faut-il le retour d'une maternité à Taravao ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete