Habillage fond de site

Journée récréative pour 400 enfants défavorisés de la zone urbaine

vendredi 28 juillet 2017

Association social police 2000

Depuis 1988, l’association Social police 2000 offre aux enfants vivant dans des quartiers défavorisés une journée récréative.(©Photo : haut-commissariat)


L’association Social police 2000 organise, deux fois par an, des journées récréatives destinées aux enfants défavorisés issus des quartiers prioritaires. Quatre cents enfants ont été accueillis par René Bidal, haut-commissaire de la République, et son épouse dans leur résidence de Papeete. C’est la dernière participation de François Perrault, qui quitte le territoire le 25 août.

 

L’association Social police 2000, présidée par une figure emblématique, Rodolphe Tutairi, organise, deux fois par an (en juillet et en décembre), deux journées récréatives, destinées exclusivement aux enfants défavorisés issus des quartiers prioritaires.

Pour cette édition de juillet 2017, l’événement a eu lieu mercredi et a réuni 400 enfants. La journée a commencé par un copieux petit déjeuner pris dans les jardins de la résidence du haut-commissaire de la République, à Papeete.

Les enfants  ont ensuite été au cinéma Majestic pour la projection du film Moi, moche et méchant 3. Vers 11 h 30, direction la salle insonorisée de l’association philanthropique chinoise pour un déjeuner offert par le traiteur Henri Mou et son équipe.

Dans le courant de l’après-midi, les enfants ont été dirigés vers les manèges La Joie, de la famille Porlier, à Pirae, et enfin, retour à la mairie de Papeete pour une grande distribution de barbes à papa et une rencontre avec le maire, Michel Buillard, et son conseil municipal.

 

“C’est une magnifique œuvre sociale”

 

“Ces 400 enfants sont âgés de 5 à 9 ans. Chaque année, on renouvelle les groupes d’enfants. On ne prend pas les mêmes. Ils viennent généralement des communes de Mahina, Arue, Pirae, Papeete, Faa’a, Punaauia, Paea, Papara, et de Hitia’a o te Ra. On ne peut pas prendre les enfants de la Presqu’île à cause du transport pour venir en ville. Il y a quelques années, nous avions invité des enfants venant de Moorea et, par expérience, cela n’était pas bon pour notre organisation”, explique Rodolphe Tutairi, son président.

Les enfants ont été accueillis par René Bidal, haut-commissaire de la République, et son épouse, dans les jardins de leur résidence, à Papeete. Était présent à leurs côtés, le commissaire divisionnaire François Perrault, directeur de la sécurité publique.

Le haut-commissaire a  félicité les initiateurs de cette démarche, dont Rodolphe Tutairi, président de l’association Social police 2000, dont le dynamisme et le dévouement sont connus de tous, et a remercié tous les bénévoles qui encadrent les enfants.

“C’est une magnifique œuvre sociale qui permet aux jeunes des quartiers prioritaires de percevoir l’effort de solidarité et de considération, que des adultes bénévoles leur accordent dans un esprit qui est toujours celui de la générosité”,  a déclaré le haut-commissaire.

Pour François Perrault, patron de la Direction de la sécurité publique (DSP), c’est sa dernière participation à cet événement car il quitte définitivement le territoire, le 25 août. Il sera remplacé par Mario Banner.

“C’est pour vous dire au revoir après quatre ans et demi de présence en Polynésie. C’est la 10e ou 11e fois que je suis parmi vous, les enfants. J’ai pu échanger, discuter avec les membres de  Social police 2000.  Il (Rodolphe Tutairi) m’a fait découvrir beaucoup de gens, ainsi que d’autres manifestations caritatives, comme les journées de la moto. Tout ça, ce sont des moments intenses gravés dans ma mémoire”, a confié François Perrault.

Pour l’association, le programme n’a pas changé depuis plusieurs années. À l’origine, elle a été fondée en 1988 par des policiers nationaux de la DSP. À partir de 1995, elle a proposé à des actions d’insertion en faveur des jeunes des quartiers de Papeete.

 

De notre correspondant J .H.

 

52
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete