Habillage fond de site

Jujitsu – Une première pour Henri Burns

mercredi 15 novembre 2017

henri burns

Henri Burns va participer, les 25 et 26 novembre prochains, à l’Open 2017 de Paris International Open IBJJF Jiu-Jitsu  Championship. Il profite de son séjour pour s’entraîner avec le grand Jérôme Le banner (à droite). (Photo : Facebook Henri Burns)


Henri Burns va participer, les 25 et 26 novembre prochains, à la grande compétition du Paris International Open IBJJF Jiu-Jitsu Championship. Le aito s’alignera sur les tatamis métropolitains en ceinture mauve dans la catégorie heavyweight. Arrivé en métropole en début de semaine, le Tahitien profite de son séjour dans l’Hexagone pour parfaire sa technique. Entraîné et coaché par un grand nom du K-1, Jérôme Le Banner.

On n’arrête plus Henri Burns ! Après ses dernières victoires (or et argent) lors des Mondiaux de la Sports Jiu Jitsu International Federation (SJJF) qui se sont déroulés en octobre dernier en Californie, l’enfant de Moorea s’attaque cette fois aux tatamis métropolitains.

Les 25 et 26 novembre prochains, le champion tahitien va s’aligner sur la grande compétition du Paris International Open IBJJF Jiu-Jitsu Championship.

Fidèle à lui-même, c’est avec son âme de Polynésien au grand cœur, qui a soif d’apprentissage et de découverte, qu’Henri a décollé la semaine dernière pour la métropole.

À l’image des facilités pluridisciplinaire dont il fait preuve dans les arts martiaux, le Tahitien a entrepris ce long voyage pour plusieurs raisons.

“Cette année, j’avais en tête l’objectif de venir me perfectionner et de découvrir les arts martiaux en Europe. Je voulais aussi voir comment se passe les compétitions ici et concourir en jujitsu”.

Pour lui, c’est donc une autre case de cochée sur sa “To do list 2017”. Cette grande rencontre qui va rassembler les meilleurs combattants de l’Hexagone promet au Tahitien une belle expérience.

“C’est une première pour moi en métropole ! Je vais combattre en ceinture mauve dans la catégorie Heavyweight. À dix jours de la compétition, je me sens bien et je suis prêt. On va dire aussi que je me prépare toute l’année avec quatre à cinq heures d’entraînement tous les jours. Pour moi, c’est devenue une routine. J’ai vraiment hâte de combattre. Tout se joue dans la tête, c’est 50 % de mental, 10 % d’entraînement, 10 % de chance… En fait, il y a plusieurs facteurs et j’essaie de mettre toutes les chances de mon côté pour y arriver”, a expliqué un Henri Burns très motivé.

En attendant le jour “J”, le Tahitien découvre le froid de Normandie, puisqu’il est en ce moment même en train de parfaire sa préparation et de se former en K1 auprès du grand champion Jérôme Le Banner.

“Pour le moment, je suis au Havre, je m’entraîne en pieds-poings avec Jérôme Le Banner et son coach Karim qui m’ont pris sous leurs ailes. C’est un peu dur, car il fait super froid, zéro degré, mais bon, ça va aller.”

Plus motivé que jamais, le aito compte bien revenir avec un bagage plus conséquent et, pourquoi pas, également une nouvelle médaille d’or.

 

Vaitiare Pereyre-Gobrait

 

K1 JJB

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete