Jusqu’à 500 000 F de prime pour l’achat d’une voiture neuve

    mardi 2 août 2016

    voitures

    Les concessionnaires automobiles et la direction des affaires économiques ont lancé hier l’opération voiture propre. Le principe : rapporter son véhicule de plus de sept ans et bénéficier d’une prime pour acheter une voiture neuve. (Photo : Marie Guitton)


    La population incitée à remplacer ses véhicules de plus de sept ans

     

    Votre voiture a plus de sept ans et vous réfléchissez à en changer ? Hier, le Pays et les concessionnaires automobiles ont lancé l’opération voiture propre.

    Celle-ci permet aux particuliers, aux associations ou aux entreprises de moins de dix salariés de bénéficier d’une prime pour l’achat d’une voiture neuve coûtant au maximum 4 millions de francs, en contrepartie de la reprise de leur ancien véhicule, immatriculé avant juillet 2009 et encore en état de marche. 

    Financé à parts égales par le Pays et les concessionnaires, le montant de la prime varie en fonction du type d’acquisition : 500 000 F pour un véhicule électrique, 450 000 F pour un hybride, 400 000 F pour un véhicule émettant jusqu’à 165 grammes de CO2 par kilomètre (une citadine) et 300 000 F pour une grosse cylindrée émettant entre 166 et 210 grammes de CO2 par kilomètre. 

    “L’objectif est de stimuler notre marché”, a indiqué hier Jacques Solari, le président du Syndicat professionnel des concessionnaires de l’automobile (SPCA), ajoutant que “depuis huit ans, notre marché est un peu sinistré”.

    La crise économique aurait ralenti la fréquence de renouvellement des voitures, que l’absence de contrôles techniques autorise par ailleurs à circuler ad vitam eternam. Les ventes de véhicules neufs auraient ainsi diminué de moitié en huit ans, passant à moins de 4 000 en 2015.

     

    Une prime “écologique” ?

     

    Les concessionnaires espèrent donc, avec cette incitation, booster leurs ventes au second semestre. “L’objectif, c’est d’en vendre le plus possible, de multiplier le volume”, selon Lionel Foissac, de Nippon Auto Moto.

    “Si on peut faire 1 000 ventes de plus que d’habitude, c’est magnifique. Six cents, c’est déjà bien.” La partie ne serait pas gagnée pour autant puisque les concessionnaires estiment entre 6 500 et 7 000 le nombre de ventes qu’ils devraient réaliser chaque année pour tous s’en sortir.

    Au-delà du soutien au secteur automobile au titre de la relance économique, le Pays inscrit aussi cette opération dans le cadre de la transition énergétique.

    “C’est une prime écologique qui a pour but de favoriser les véhicules plus écolo et moins dépendants du fioul”, a ainsi tenu à souligner William Vanizette, le directeur des affaires économiques (DGAE).

    Certes, l’électricité est majoritairement issue du fioul au fenua, “mais la voiture électrique émet 0 gramme de CO2 en roulant et elle peut être rechargée à 100 % à la maison par une borne reliée à un panneau solaire”, a aussi précisé Gilles Bonvarlet, du groupe Sodiva.

    Les anciennes voitures, quant à elles, seront déposées chez les concessionnaires. Le Pays se chargera alors de les faire “dépolluer” et les retirera du parc automobile polynésien. “Pour l’instant, ce qui est prévu, c’est le compactage et l’envoi en Nouvelle-Zélande”, précise William Vanizette.

    Le texte aurait toutefois été “délibérément laissé ouvert”, selon lui. Les voitures ne pourront plus circuler au fenua, certes, mais elles ne devront pas forcément être détruites pour autant. “Sous-entendu : elles pourront être remises en vente ailleurs.

    On ne se ferme pas la porte car elles peuvent toujours avoir une petite valeur marchande”, a reconnu le responsable. De quoi mettre fortement en doute la visée “écologique” de la prime… 

    Quoi qu’il en soit, elle sera valable jusqu’à la fin de l’année 2016, à moins que l’enveloppe totale de 200 millions de francs soit épuisée avant. Une reconduction de l’opération n’est pas garantie à ce jour.

    Afin de maintenir un certain taux de renouvellement, une baisse de la fiscalité (qui représenterait entre 50 et 60 % du prix des voitures neuves) serait néanmoins étudiée “très sérieusement” par le vice-président.

     

    M.G.

        Edition abonnés
        Le vote

        Le prix du tabac augmente le 1er avril, cette augmentation va-t-elle vous faire diminuer ou arrêter votre consommation ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete