Justice : Le roi Pakumotu arrêté au saut du lit

    mercredi 20 juillet 2016

     

    Gendarmes et policiers ont arrêté le roi Pakumotu ce mercredi matin. (Photo: J-B.C)

    Gendarmes et policiers ont arrêté le roi Pakumotu ce mercredi matin. (Photo: J-B.C)

     

    Une dizaine de policiers de la DSP et de gendarmes du Groupe de Pelotons d’Intervention (GIP) ont investi, à six heures ce mercredi matin, le domicile d’Athanase Teiri, le « roi Pakumotu », situé sur les hauteurs de la Mission (Papeete). Les militaires étaient en tenues lourdes d’intervention et armés, comme a pu le constater sur place la Dépêche. Des précautions avaient été prises car, en janvier 2014, les policiers avaient été accueillis par des tirs alors qu’ils venaient l’interpeller. Ce qui avait valu au souverain fantoche et à trois de ses sbires d’être mis en examen, notamment pour tentative de meurtre sur des agents de la force publique. Ils avaient été placés en détention provisoire. Depuis, ils ont été remis en liberté dans l’attente de la tenue d’un procès. Mais le « roi » est astreint à un contrôle judiciaire strict qui lui interdit de parader de nouveau. Et depuis plusieurs semaines, Athanase Teiri et les siens ont « multiplié les manifestations » alors qu’il « avait interdiction de reconstituer » son groupe, selon une source proche du dossier. La tête couronnée doit être présentée dans la journée au juge des libertés et de la détention en vue de son incarcération à Nuutania. Ce que demandera le parquet pour qui l’intéressé a violé son contrôle judiciaire.  (Plus de détails dans notre édition de demain).

     

    J-B. C.

     

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete