Kamehara, 3 ans, retrouvée sur la route en pleine nuit

    jeudi 25 septembre 2014

    Une enfant âgée de 3 ans a été trouvée hier aux alentours de 3 h 45 du matin par une employée de l’entreprise SOS Nettoyage services. Elle courait toute seule sur la route de ceinture à hauteur de Maharepa. La petite fille a été déposée à la gendarmerie par l’employée. Originaire des îles Cook, l’enfant s’est  échappée en pleine nuit du bungalow de son hôtel, le Pearl Resort. C’est son oncle qui la gardait alors que les parents de la petite se trouvaient dans un autre hôtel à Tahiti.

    Tout est bien qui finit bien pour Kamehara, cette petite fille de 3 ans qui s’est retrouvée toute seule en pleine nuit sur la route de ceinture à Moorea.
    Tiare, l’une des deux techniciennes de surface de SOS Nettoyage services, qui a trouvé l’enfant raconte : “J’attendais ma collègue Tuia devant ma maison. Elle arrivait avec le véhicule de service pour me récupérer, comme elle le fait d’habitude. C’est à ce moment-là que j’ai entendu des pleurs, qui me paraissaient venir d’un bébé”. Sa collègue étant arrivée, elles éteignent le moteur du fourgon. “Toutes les deux, nous avons alors tendu l’oreille. Les pleurs devenaient encore plus perceptibles et c’est alors que nous avons aperçu une petite ombre qui se déplaçait en courant au milieu de la route  et qui se dirigeait vers nous, probablement attirée par les phares du véhicule. Nous l’avons attrapée et nous avons réalisé qu’il s’agissait d’une enfant complètement paniquée. Nous l’avons de suite prise contre nous. Elle semblait avoir froid, je lui ai mis une serviette sur l’épaule et tenté de la consoler tout en lui demandant qui étaient ses parents, d’où elle venait et où elle habitait. Mais elle ne semblait pas nous comprendre et nous regardait avec insistance. Ne pouvant obtenir aucune réponse, Tuia et moi avons donc décidé de prendre rapidement la direction de la gendarmerie pour y déposer l’enfant.”
     
    Des parents à Tahiti
    Ce que font les deux employés. Tiare se charge de déposer l’enfant vers 4 heures à la caserne située à Paopao, alors que Tuia reprend le chemin du travail allant au passage chercher une remplaçante pour démarrer les chantiers.
    La gendarmerie, qui avait récupéré l’enfant, a de suite tenté de retrouver les parents en faisant du porte-à-porte, dans le quartier où elle avait été retrouvée. C’est à ce moment-là que la gendarmerie reçoit un appel de l’hôtel où résidait l’oncle qui avait la garde de sa nièce originaire des îles Cook pour faire une déclaration de disparition d’une enfant.
    La suite, on la connaît, Kamehara est restée auprès des gendarmes jusqu’à ce que son oncle vienne la récupérer. Celui-ci est rentré à Tahiti où la petite fille a pu retrouver ses parents.
    Kamehra ne se souviendra peut-être pas de cette folle nuit où elle a eu beaucoup de chance durant sa divagation sur la route de ceinture de Moorea.

    De notre correspondant Jeannot Rey

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete