Keivanui naît dans le VSAB des pompiers de Faa’a

samedi 18 octobre 2014

Hier, vers 11 heures, Poevai Peters, accompagnée de son tane Randy Wong, s’est présentée à la caserne des pompiers de Faa’a, alors qu’elle avait déjà perdu les eaux. 
“Jeudi, la grossesse était à son terme, on a effectué une consultation au CHT, mais ma femme n’avait toujours pas de contractions, elle n’en a d’ailleurs pas eu du tout pendant la grossesse, raconte Randy Wong, le papa. Mais ce matin (hier, NDLR), d’un seul coup, ma femme a ressenti d’énormes contractions. On a attendu une petite heure et comme ça ne se calmait pas, j’ai décidé de l’amener à l’hôpital. En voiture, elle ne se sentait pas à l’aise, elle souffrait beaucoup. Et il y avait de la circulation, ça n’avançait pas. Je me suis dit que dans un camion de pompiers, ce serait plus confortable pour elle et que ça irait plus vite, aussi. C’est pour cela qu’on s’est rendu chez eux.” 
À peine arrivée, Poevai Peters a été allongée dans un véhicule de secours et d’assistance aux victimes (VSAV), qui a effectué 50 mètres pour se garer à proximité du dispensaire de la commune. 
La taote Julie Smits et l’infirmière Diana Miria se sont rendues illico presto à son chevet, rejointes presque dans l’instant par la sage-femme du Service mobile d’urgence et de réanimation (Smur), Maeva Pea. Heureusement, car “ma femme a poussé une seule fois et le bébé est sorti tout de suite comme une lettre à la poste”, explique Rand Wong. Keivanui, un petit garçon de 
47 cm et 2,6 kg,  a poussé son premier cri, sans difficultés.
La cinquième naissance dans un VSAV. Il s’agit du premier enfant de Poevai Peters et Randy Wong. “Nous avons choisi le prénom de Keivanui, parce que mon prénom tahitien est Heiva, on a ajouté nui, pour faire penser à une danse sans fin et on a mis un k, pour que ça sonne différemment”, complète le papa.
Le tavana de la commune, Oscar Temaru, alerté par les pompiers, a quitté son bureau pour féliciter les parents. C’est la cinquième naissance dans le VSAV pour les pompiers de Faa’a. 
Le tavana  a conclu cet événement ainsi : “Heureusement que les secours ont agi rapidement car le petit Keivanui était pressé d’arriver ! Les parents sont heureux et tout le monde va bien… donc c’est le plus important ! Des enfants sont nés dans les ambulances, mais là c’est le premier à naître à la mairie. Donc qui sait… peut-être que ce sera notre futur maire de Faa’a !” 

Cyr. C.

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete