La basse-cour observe les deux coqs

samedi 17 janvier 2015

Coincés au cœur de la lutte de pouvoir entre Gaston Flosse et Édouard Fritch, les élus de l’assemblée de la Polynésie française n’ont pas souhaité s’exprimer, vendredi, au lendemain de la publication de l’interview d’Édouard Fritch dans nos colonnes. La rentrée pour eux se précise alors que les élèves ont déjà repris le chemin de l’école depuis une semaine. Déplacements sur le terrain, retour de la tenue des commissions législatives (hier matin se tenait celle du tourisme) et, pour une poignée d’entre eux, le retour prochainement en commission permanente pour expédier quelques dossiers courants.
Les propos d’Édouard Fritch hier ont semé le trouble alors que mardi prochain, la demande de revalorisation des indemnités du président de la Polynésie française sera étudiée. Hier, à l’assemblée, se tenaient déjà les premières réunions pour que les élus s’expliquent entre eux. Certains, comme Moehau Teriitahi ou encore Jacquie Graffe, prennent fait et cause pour Édouard Fritch, mais au sein de la commission permanente, les élus qui la composent effectuent pour beaucoup un premier mandat. Mandat qu’ils doivent à Gaston Flosse, et ce dernier ne se prive jamais de le rappeler, comme il l’a d’ailleurs fait récemment.
En séance restreinte (21 élus composent la commission permanente), dans une petite salle puisque la grande salle des séances plénières est en travaux, “les hostilités pourraient reprendre”, comme le confiait récemment par téléphone un cadre du mouvement orange à Tarahoi.
Si Édouard Fritch assurait jeudi “ne pas compter les élus”, d’autres le font pour lui et le passage d’un dossier le visant directement pour ouvrir l’année, même si ce n’est qu’une “petite séance” de la commission permanente, donnera le ton que veut imprimer la majorité Tahoera’a sur le gouvernement Tahoera’a en 2015. Un refus de la hausse de ses indemnités, et Édouard Fritch saura à quoi s’en tenir. Gaston Flosse, rendu muet par la justice ces dernières semaines, pourrait indirectement reprendre la parole, à défaut d’accepter de rencontrer la presse à son tour pour donner sa version des faits concernant les problèmes internes dans son parti et faire expliquer dans une stratégie de victimisation que La Dépêche “est devenue le service de communication de la présidence”.
Jusqu’en fin d’année dernière, les tensions étaient vives. Quelle sera l’ambiance en ce début d’année ? Interrogée sur la question, Sandra Levy-Agami, qui n’est Tahoera’a que par son adhésion au groupe, expliquait hier “que ce combat de coqs et cette histoire d’ego ne la regardent pas”. “Ces comportements me dépassent”, expliquait-elle avant de conclure : “La majorité travaille avec le gouvernement.”
De son côté, Teva Rohfritsch, souvent cité comme un possible recours en cas d’alliance d’urgence si le Tahoera’a devait exploser, expliquait sur Radio 1 : “Les tractations entre Édouard Fritch et moi, c’est un mensonge piloté par Gaston Flosse pour que la majeure partie des élus orange continue de soutenir Gaston Flosse.”
La commission permanente pourrait s’avérer riche d’enseignements.

B.P.

Louis Bresson 2015-01-21 00:15:00
Bien joué.
bertrand 2015-01-20 19:29:00
Pas de chance, tu t'es trompé de Bertrand.
Louis Bresson 2015-01-20 18:04:00
Oui, j'ai lu et même conservé. Bravo. Ce n'était pas une raison pour ne pas poser des questions sur ces sujets au président lors de l'interview, histoire ne ne pas consacrer deux pages à ce Clochemerle politicien.
Si ce que tu appelles "travailler" c'est accompagner à la présidence un journaliste qui va se taper tout le travail... je sais le faire.
Au fait pendant le peu de temps que j'ai passé à La Dépêche, j'ai encore lancé un nouveau média, le supplément "Santé". Et toi?
Et si tu veux encore m'agresser sur le site Internet du journal dont tu es le rédac-chef, parce que tu ne supportes pas la critique, j'ai bien d'autres choses à ton service.
Bertrand 2015-01-20 17:41:00
Quel dommage Louis que tu sois parti de notre journal où tu as presque travaillé. Que de beaux débats stériles aurions nous pu avoir.
Et en lecteur quotidien que tu es toujours, tu as certainement du voir le bilan des 100 jours du gouvernement et les perspectives publiés quelques jours avant l'interview du président. Non ?
Moa 2015-01-19 15:05:00
Des qu'il ne tiens pas les rênes il est pris de convulsions ce fossile et il fait un mal atroce a ceux qui votent pour lui!
Mais vous croyez que ca l'incommode? ca lui passe entre les deux sans en toucher une!
En bref il n'en a rien a foutre de son électorat! y a que lui et lui et encore lui qui compte! meme mort il voudra régner!
Mais quel imbecile!
TIVAVA 2015-01-18 14:58:00
des fantaisies liées à la personnalité de chacun; trouvez le réalisme pour réussir et n'oubliez pas que le pays ne veut pas revoir les stupides bleus...!
Louis Bresson 2015-01-18 10:06:00
Gaston Flosse semble avoir réussi son entreprise de dénigrement au moins sur un point: pendant que l'on étale cette querelle familiale politicienne, l'action du gouvernement passe au second plan, ce qui accrédite sa thèse de l'incapacité d'Edouard Fritch à agir. Même les journalistes se laissent prendre à ce jeu malsain: pas une question sur les grands chantiers en cours ou en projet dans l'interview de deux pages que lui a accordé La Dépêche.
Gaston a toujours été un champion de la manipulation médiatique, Edouard devrait s'en souvenir et s'exprimer sur le terrain qui est le sien, l'action, pendant que l'ex-président exerce "le ministère de la parole".
tom 2015-01-17 21:04:00
D'accord avec toi,, PITO, , c'est édouard le BOSS .
Pito 2015-01-17 15:05:00
Les élus. Orange ont un chef c'est Édouard Fritsch, le président du pays. Ça suffit maintenant, le temps de ces gamineries est terminé, Flosse doit maintenant rentrer dans le rang, il n'est plus président. Quant aux élus orange qu'ils arrêtent aussi leurs singeries, le pays a besoin d'un gouvernement uni pour avancer. Si il y en a qui veulent faire dissidence alors qu'ils le fassent, mais qu’ils sachent aussi que les électeurs ont de la mémoire ........
      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete