La bible de la vigne et du vin est née

    vendredi 17 octobre 2014

    “Quand on aime, on ne compte pas.” Et le vin, Dominique Auroy l’aime. Businessman bien connu à Tahiti, cet homme “de livre, d’eau, d’électricité”, nous avait grand ouvert les portes de sa “villa-musée” en décembre 2012, à l’occasion de la sortie de son premier livre, Vin de Tahiti, jusqu’au bout des rêves. Celui-ci retraçait son “aventure” aux Tuamotu (démarrée en 1999), où il a installé des vignes pour produire du vin blanc et rosé, ce qui lui vaut le titre envié “de seul viticulteur de lagon”.
    Hormis 20 000 bouteilles de ce breuvage des dieux, Dominique Auroy possède près de 3 000 outils, certains datant de l’époque gallo-romaine, liés à la vigne et au vin.
    Avec la collaboration de Stéphane Bernoud, descendant d’une lignée de neuf générations de viticulteurs bourguignons, ce passionné a consigné l’ensemble de sa collection dans son nouveau livre, Les outils de la vigne et du vin, préfacé par Jean-François Bazin.
    En présentation et en séance de dédicaces, mercredi soir, à la boutique Millésime du centre Vaima, Dominique Auroy nous a présenté ce livre, devenu “ouvrage de référence” depuis sa sortie.
    25 ans de passion et d’histoire. Et malgré des rumeurs (persistantes) sur la vente de son domaine Ampélidacées de Rangiroa, il a tenu également à les faire taire.
    “Je ne suis pas au courant. Ce vignoble porte un peu mon nom, j’en suis à l’origine, c’est 25 ans de passion et d’histoire. Il ne me vient même pas à l’esprit un seul instant de me séparer d’une aventure à laquelle un certain nombre de gens ont cru et participé. C’est maintenant géré par la Brasserie du Pacifique et Ampélidacées, des gens très compétents, je ne vois pas pourquoi il y aurait maintenant un changement de propriétaire”, conclut Dominique Auroy.
     
    CC

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete