La condition féminine se fait une place

samedi 30 mai 2015

La ministre Tea Frogier, en charge de la Condition féminine, a organisé hier un rassemblement de l’ensemble des partenaires de droit privé et de droit public œuvrant pour l’autonomisation des femmes, à la présidence de la Polynésie française.
Ce rassemblement s’inscrit dans la continuité de la “plateforme pour la promotion des droits des femmes et d’un modèle sociétal égalitaire” dont le lancement a été garanti le 12 février. Les travaux initiés dans le cadre de cette plateforme s’articulent autour des 12 objectifs stratégiques du rapport de Beijing et ont pour but d’asseoir, dans la concertation, les bases d’une politique publique de la condition féminine.
Cette rencontre s’est organisée autour de quatre ateliers : les violences faites aux femmes, les femmes et la santé, les femmes et l’économie et l’éducation et la formation des femmes.
Ces travaux ont permis d’établir un programme d’actions en fonction des priorités définies par les intervenants, sur la base du diagnostic qui leur a été présenté dans le cadre des différentes thématiques abordées.

LDT

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete