La création de Tahiti Iti selon Teva i Tai

    lundi 27 juillet 2015

    Présente au Heiva i Tahiti depuis 2002, la troupe de danse Teva i Tai, que dirige Heimoana Metua, également directrice de l’école danse Hei Ori de Taravao, a remporté, cette année, le 3e prix dans la catégorie Hura Tau, le 1er prix de la meilleure danseuse avec Hinavai Raveino et le 1er prix “Salomon Heimanu” orchestre en catégorie patrimoine. 
    Vendredi soir dernier, ce groupe a été accueilli sous les applaudissements sur la scène de Tehoro à Mataiea. La centaine de danseurs et danseuses a présenté la légende de la création de Tahiti Iti. 
    “Il y a bien longtemps, Terehe brisa le tapu imposé sur l’île de Havai’i. Punie par les dieux, elle se noya et fut avalée par Tuna Nui. Possédé par l’esprit de Terehe, Tuna Nui se détacha de Havai’i et se dirigea vers le sud, là où se trouve aujourd’hui Tahiti. Le ‘aito Tafa’i-‘iri-‘ura fut chargé de calmer ce poisson frénétique à l’aide de sa hache enchantée Tepahurunuimatevaitau. 
    Lorsque Tuna Nui, le poisson, s’immobilisa, sa tête devint Tahiti Iti et son corps Tahiti Nui. Tahiti Iti, appelé également Ta’iarapu, devint un mata’eina’a puissant grâce à ses terres fertiles, ses fonds poissonneux et ses guerriers intrépides, les Teva i Tai. 
    Cette puissance attira les convoitises et, un jour, un totara (poisson porc-épic), nommé Pe’i, vint de Mangareva (Gambier) pour dérober une partie de la presqu’île. 
    Aux premières lueurs du jour, Pe’i entreprit d’emporter une partie de Ta’iarapu en mordant dans l’isthme à pleines dents. Heureusement, Maraehaunui, le coq de Taravao, veillait sur les habitants. 
    Lorsqu’il sentit la terre trembler sous les assauts du poisson, il se mit à chanter de toutes ses forces pour alerter les ‘aito de Ta’iarapu, qui repoussèrent l’ennemi. 
    Pe’i fut chassé alors qu’il avait planté huit de ses dents dans l’isthme ; ces huit dents sont l’origine du nom Vaiova’u qui désigne cet endroit. 
    En se retirant, le totara laissa deux dents, qui portent les noms de Paiahururua et Oninaite’otia, sur place. 
    Depuis ce temps, c’est au pied de ces dents, là où passent les vents Matato’erau et Matamara’i, que se trouve le lieu de rassemblement privilégié des Teva i Tai, avant de partir en guerre contre les assaillants venant de la côte est. 
    Face aux agressions extérieures, les Teva i Tai restent vigilants et sont prêts à tout pour sauvegarder leur culture et leurs valeurs ancestrales. Telle est la morale que nous enseigne cette légende.” 
    Le groupe de danse Teva i Tai a été particulièrement applaudi par le public venu nombreux. 

    De notre correspondant A.K. 

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete