La croix, cette inconnue au coin de la rue

samedi 28 mars 2015

Au feu rouge, elle suscite le froncement de sourcils des automobilistes qui se trouvent face à elle. Une nouvelle venue en bord de route qui interroge certains de nos lecteurs qui nous ont même demandé à éclaircir le sens de cette croix, parfois invisible et parfois illuminée de rouge. À vrai dire, vous n’êtes pas les seuls.
Professeurs d’auto-école et inspecteurs du permis de conduire, qui n’en avaient encore jamais vu la couleur dans le code de la route, se sont réunis pour être certains d’en connaître la signification.
Située à l’arrière des feux tricolores traditionnels, elle est une aide et une sécurité supplémentaire pour le conducteur au moment de franchir un croisement.
“Elle permet de donner une information au véhicule, à savoir qu’elle permet de savoir que le feu de la voiture qui arrive en face est rouge. C’est surtout intéressant pour les gens qui s’engagent, ils savent qu’ils peuvent le faire parce que la croix est rouge, et donc, que les véhicules qui arrivent en face sont bien arrêtés. C’est bien utile, par exemple, en bas de Prince Hinoï en allant vers le front de mer et que l’on veut s’engager vers la mairie. C’est simplement cela”, explique ainsi Stéphane Bourgat, le président du syndicat des auto-écoles de Polynésie.
“C’est juste une information complémentaire, qui, en soi, n’est pas nécessaire, mais qui correspond aux normes actuelles des feux tricolores”, explique le professeur d’auto-école qui l’a désormais incluse dans les cours donnés à ses élèves.
À noter cette nuance : si la croix est rouge lorsque le feu tricolore est, lui aussi, de cette couleur, elle peut également l’être lorsque le feu autorise par une flèche clignotante orange les automobilistes à s’engager dans la direction indiquée. Pour autant, ces derniers ne sont pas prioritaires et doivent laisser la voie aux véhicules qui arriveraient en face.
Une nouveauté dans le paysage routier polynésien qui viendrait d’une instruction ministérielle du ministère de l’Équipement de métropole, nous a indiqué la direction des transports terrestres. 
F.C.

Il y a 50 ans, premier feu tricolore polynésien

Il y a un demi-siècle, pratiquement jour pour jour, le premier feu tricolore faisait son apparition au fenua. La Dépêche de Tahiti du 23 mars 1965 fait ainsi état de cette nouveauté installée la veille au croisement de la Fautaua, au Pont de l’Est et sur l’avenue Bruat et de rappeler de faire “attention à l’interdiction de tourner à gauche.”

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete