La démocratie est en recul à Nauru, selon des défenseurs des droits de l’homme

    lundi 2 mars 2015

    La situation des droits de l’homme à Nauru sera examinée par les Nations unies en novembre prochain. Et si le pays veut faire bonne figure, il faut que le gouvernement revienne sur ses dernières prises de position, préviennent des militants des droits de l’homme.
    Daniel Webb, du Human Rights Law Centre, une organisation australienne de défense des droits de l’homme, pointe du doigt la politique menée depuis plus d’un an à Nauru : « Des employés de l’ONU et d’ONG telles que Amnesty International n’ont pas été autorisés à se rendre dans le pays. Le gouvernement a aussi augmenté de 3 900% les frais de dossier pour les visas accordés aux journalistes, ce qui exclut de fait les journalistes étrangers de Nauru. Et en l’espace de quelques jours, tous les magistrats ont été limogés. Tout cela fait qu’il n’y a plus de contrepoids au pouvoir exécutif, alors que c’est essentiel dans toute démocratie. »
    Daniel Webb dénonce aussi le rôle de l’Australie dans cette régression des droits de l’homme à Nauru. La micro République héberge l’un des centres de rétention dans lesquels Canberra enferme ses demandeurs d’asile, et cette politique australienne est un « catalyseur de régression », accuse-t-il.
    Contacté par Radio Australie, le gouvernement nauruan n’a pas souhaité s’exprimer.
    Ces derniers jours, plusieurs centaines de réfugiés détenteurs d’un visa nauruan ont manifesté. Cinq personnes ont été blessées lors du rassemblement de vendredi dernier, lorsque la police est intervenue, selon une organisation de défense des réfugiés. Les autorités australiennes n’ont pas commenté l’information.
    Ces réfugiés, qui ont obtenu le droit de rester vivre à Nauru, dénoncent la manière dont ils sont traités. Ils ont l’intention de manifester de nouveau dans les prochains jours.
     
    Radio Australia

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete