La « drone mania » aussi au fenua

mardi 26 mai 2015

Comme en métropole, les drones (ces engins volants radiocommandés, souvent équipés de caméras) rencontrent aussi le succès auprès des Polynésiens en raison de tarifs de base attractifs (de l’ordre de 6 000 francs pour les modèles les moins chers) et d’une prise en main rapide. « C’est à la mode », explique un employé d’un magasin de jouets qui affirme en écouler « environ une dizaine chaque semaine » auprès de particuliers de tous âges.
« Il y a de plus en plus de drones de loisirs en Polynésie », confirme Raitini Rey, pilote chez Air Tahiti et à la tête de la société Matarai, spécialisée dans les prises de vue aériennes, qui les emploie depuis plusieurs années. Mais si leur utilisation est à la portée de tous, elle doit pourtant se faire dans un cadre légal (calqué sur celui de métropole), ce qu’ont tendance à oublier nombre de pratiquants non-professionnels bien que les vendeurs le leur rappellent. 
« À Tahiti, les drones de loisirs peuvent voler uniquement en dehors d’une zone CTR -Zone de contrôle terminale,  Ndlr- c’est-à-dire la zone contrôlée de l’aéroport. Malheureusement, beaucoup de personnes ne savent même pas ce que c’est. Ils doivent également évoluer hors agglomération et à 30 mètres de tout public. Enfin, les images captées ne peuvent être exploitées à des fins commerciales. Ce cadre est quand-même assez restrictif », détaille Raitini Rey. Sachant que le couloir aérien de Tahiti-Faa’a s’étend « de Punaauia jusqu’a Hitia’a », sur le papier, peu d’espaces restent ouverts aux drones et il en est de même, selon lui, dans les autres îles de la Société. Dans la pratique, la réglementation est cependant plus souple. Du moins à partir du moment où les particuliers ont pris contact, au préalable, avec le Service d’Etat de l’Aviation Civile. 

J-B.C

Lire l’intégralité de l’article dans notre édition du jour ou au feuilletage numérique.
 

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete