La Grande expo : tout sur les maladies dues aux moustiques à la présidence

    jeudi 4 juin 2015

    La première exposition entièrement consacrée aux arbovirus a ouvert ses portes hier. Elle se déroule jusqu’au 11 juin dans le hall de la Présidence et est ouverte au public tous les jours de 8 à 17 heures. Dengue, zika, chikungunya et autres menaces ne devraient plus avoir de secrets pour personne.

    La grande expo qui “piquera votre curiosité” a ouvert ses portes, hier après-midi, dans le hall de la présidence. Destinée à tous, cette exposition, mise en place par le ministère et la direction de la Santé, a pour but de faire découvrir le monde des arbovirus et la manière dont ils se propagent et déclenchent des épidémies.
    Ce rendez-vous est aussi l’occasion pour les autorités de santé de revenir sur les deux dernières épidémies qui ont eu lieu en Polynésie avec le zika et le chikungunya et de ne rien cacher du coût qu’elles ont représenté pour la collectivité.
    En voulant impliquer la population dans la compréhension de ces maladies, le ministère de la Santé souhaite faire prendre conscience à tous que la Polynésie de par sa situation géographique est un lieu en permanence menacé par les arboviroses.
    C’est pourquoi les autorités du Pays ont décidé d’impliquer la population en expliquant grâce à des panneaux, de la vidéo et des ateliers ludiques comment se développent les moustiques, leur cycle de reproduction, leur relation avec l’homme et l’environnement.
    Après avoir subi deux épidémies d’arboviroses, encore méconnues sur le territoire ces deux dernières années, le Pays sait que d’autres arbovirus sont susceptibles d’être prochainement introduits au fenua.
    Si, comme l’explique le responsable du bureau de veille sanitaire, il est quasiment impossible de stopper une épidémie, les comportements de chacun, eux, peuvent évoluer de sorte à mieux protéger l’ensemble de la population et essentiellement les personnes les plus fragiles, comme les enfants et les personnes âgées.
    Le ministre de la Santé, Patrick Howell, a d’ailleurs rappelé la fameuse devise d’Hippocrate qui dit que “toute pathologie est la conséquence de nos comportements”. C’est donc par le biais de cette exposition que le ministre espère faire évoluer les mentalités des Polynésiens : “Les gens doivent savoir que s’ils ne veulent pas être touchés par les épidémies, ils doivent avoir un comportement en conséquence. J’espère que beaucoup viendront s’informer  pour que cela leur permette de définir, à la prochaine épidémie, comment ils s’organiseront pour ne pas être contaminés.”
    Pour l’occasion, le hall de la présidence a été divisé en cinq espaces distincts qui regroupent : les arboviroses, les virus, le moustique, la prévention et protection et un espace “agissons tous ensemble sur tous les fronts”.
    Pour les enfants, des animations à visée éducative sont chaque jour prévues. Des spectacles de clowns, des jeux et des mises en pratique seront organisés pour que chacun comprenne et agisse contre les arboviroses et les moustiques.

    Jennifer Rofes

     

    Programme jusqu’au 11 juin

    Lieu : hall de la présidence
    Horaires : 8 à 17 heures
    Animations tous les matins : 8 heures à midi
    Spectacle de clowns : 9 h 30 chaque matin
    Demain 15 h 30 : conférence scientifique
    Thèmes abordés : retour d’expérience des épidémies d’arboviroses ; les armes contre les vecteurs ; épidémiologie et système de surveillance ; traitements cliniques et prise en charge des arboviroses
    Pour plus d’informations :
    www.stoparbovirosespolynesie.com

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete