La grogne monte chez les dockers

jeudi 29 janvier 2015

La récente condamnation du directeur de la société d’acconage Sat Nui n’a fait que raviver la crainte d’un nouvel accident chez les dockers. Ceux-ci soulignent en effet « l’insécurité » de la zone sous douane du Port Autonome et les risques quotidiens auxquels ils sont confrontés. La menace d’une grève semble se préciser pour la semaine prochaine.
Pour Mahinui Temarii, délégué syndical CSTP/FO, et représentant des dockers, cette situation d’insécurité sur la zone sous douane a été dénoncée à plusieurs reprises, et a même fait l’objet de recommandations de la part des dockers. Mais leurs propositions sont restées sans effet. « Nous avons mis en place en 2012 un comité de travail pour améliorer la sécurité. Cette année-là, il y a eu hélas les deux accidents mortels, sans parler d’autres accidents moins graves, mais qui ont quand même eu des conséquences sur l’état de santé des salariés concernés qui, encore aujourd’hui, en subissent les séquelles. En 2013, nous avons déposé un préavis de grève concernant précisément ces problèmes de sécurité et aujourd’hui rien n’a été fait », affirme le délégué syndical.
Les dockers espèrent une rencontre avec les autorités portuaires et le ministre de tutelle pour débloquer la situation. Si aucune rencontre n’avait lieu avant vendredi, un préavis de grève pourrait être déposé lundi.

Lire l’article en intégralité dans La Dépêche de Tahiti de jeudi 29 janvier ou sur notre feuilletage numérique.

Neyo 2015-01-29 17:47:00
Bahhh ils ont raison c eux qui prennent rous les risques mais là on parle pas de prime mais de securite .
MS 96 2015-01-29 10:38:00
Sa pue le pretexe d'une demande de prime de risque élevée avec la menace de grève.

Le dockers mort étais défoncer au cannabis, et sa le CSTP/FO oublie d'en parler
    Edition abonnés
    Le vote

    Le Kitesurf :

    Loading ... Loading ...
    www.my-meteo.fr
    Météo Tahiti Papeete