La Halle, André, Dim : fermeture de 200 magasins et suppression de 1 600 postes

mardi 7 avril 2015

Fermeture de plus de 200 magasins dans le groupe Vivarte (enseignes La Halle, André, Kookaï…) avec à la clé 1 600 postes supprimés, 400 emplois menacés dans le groupe HBI (Dim, Playtex, Wonderbra) : les salariés du textile ont connu mardi leur lot de mauvaises nouvelles.
La direction du groupe Vivarte, qui emploie plus de 17 000 salariés en France, a annoncé lors de comités centraux d’entreprise (CCE) dans les enseignes la suppression de 1 600 postes, a-t-on indiqué de sources syndicales à l’AFP. 
Principale enseigne touchée, La Halle aux Vêtements, l’une des plus importantes du groupe, qui subira la fermeture de 174 magasins sur 620. Mais 23 magasins supplémentaires pourraient aussi baisser le rideau, faute de repreneurs. Soit au total 1 520 postes supprimés (magasins, logistique, siège) dans une enseigne qui emploie 4 000 salariés.
Chez le chausseur André (environ 500 salariés), 37 magasins vont aussi mettre la clé sous la porte, avec une centaine de suppressions de postes. 
Un porte-parole du groupe parle, lui, de 1 344 postes supprimés à La Halle, sans compter ceux menacés par l’éventuelle fermeture de 23 magasins. Kookaï verrait 32 postes supprimés, a-t-il ajouté.
Vivarte, qui regroupe 16 marques dont La Halle, André, Naf Naf, Minelli, San Marina, Kookaï, Caroll, Pataugas, totalise 4 500 points de vente, pour un chiffre d’affaires annuel d’environ 3 milliards d’euros.
Au-delà des annonces, les syndicats soulignent que le nombre de salariés touchés pourrait être beaucoup plus important, du fait « des emplois à temps partiel », explique Karim Cheboub, secrétaire adjoint CGT au comité de groupe. « En équivalent temps plein, ça pourrait concerner 10 à 15% de salariés en plus ».

AFP

    Edition abonnés
    Le vote

    Le Kitesurf :

    Loading ... Loading ...
    www.my-meteo.fr
    Météo Tahiti Papeete