La paroisse Sainte-Trinité fête ses 50 ans

    lundi 28 décembre 2015

    L’église Sainte-Trinité à Pirae a organisé trois jours de fête paroissiale afin de marquer d’une pierre blanche son demi-siècle. Un jubilé d’or exceptionnel qui a débuté avec la traditionnelle messe de Noël du 25 décembre. Le lendemain, les paroissiens, les anciens membres de l’église ainsi que les nouveaux venus ont assisté à une multitude de spectacles sous le grand chapiteau.
    Au programme, des animations réalisées par différents groupes : les jeunes de l’église, les servants d’autel et même les jeunes venant d’autres paroisses limitrophes, notamment celle du Sacré-Cœur de Arue et celle de Sainte-Thérèse.
    Du renfort synonyme de partage et d’unisson dans le même cœur et esprit pour célébrer les 50 ans.
    “On a mis en place cet anniversaire pour marquer le coup et on donne à nouveau rendez-vous dans 50 ans, en 2065”, indique le curé de la paroisse, Léon Lemouzy.
    Parmi les invités d’honneur se trouvait le maire de Pirae, Édouard Fritch, en compagnie de quelques élus du conseil municipal.
    Les 50 ans de la paroisse coïncident avec les 50 ans de la commune de Pirae.
    “Le 28 avril 1965 est une date tournante pour la paroisse Sainte-Trinité. Mais vant cela, les anciennes familles catholiques de Pirae dépendaient de la paroisse de Arue dont l’église Sacré-Cœur a été bénite le 23 mai 1883, puis de celle de Sainte-Thérèse à Papeete, une paroisse consacrée le 9 septembre 1954, et ce n’est que le 28 avril 1965 que monseigneur Paul Mazé, aujourd’hui décédé, a décidé la construction d’une église à leur intention dans la commune même de Pirae”, poursuit Léon Lemouzy.
    Avant que l’église Sainte-Trinité ne voie réellement le jour, la toute première messe de minuit du 24 décembre 1965 fut célébrée dans une petite chapelle devenue aujourd’hui le réfectoire des élèves de la maternelle Saint-Michel 1.
    La période 1971-1972 est également importante car elle marque la construction de Sainte-Trinité et ensuite de sa consécration, un édifice que tous les catholiques de Tahiti connaissent en raison de sa configuration, les autres bâtiments annexes de l’église ont été construits au fur et à mesure des années.
    L’anniversaire des 50 ans marque aussi les retrouvailles avec les anciens fidèles qui ont quitté cette paroisse pour une autre.
    Une rétrospective retraçant la vie de l’église de 1965 à aujourd’hui a été projetée au public.
    En parallèle, une exposition montrait des photos d’époque ainsi que des articles de presse de La Dépêche de Tahiti, qui constituent de beaux souvenirs pour les fidèles.
    Si certains d’entre eux sont décédés, d’autres sont toujours présents et ont pu apporter leur témoignage.
    Et qui dit anniversaire, dit forcément gâteau. C’est le curé de la paroisse qui a soufflé les bougies.
    Simultanément, des enfants ont lâché des ballons multicolores dans le ciel de Pirae. Les festivités se sont achevées hier matin avec la fête de la Sainte-famille où les couples déjà mariés ont renouvelé leur engagement devant Dieu. Après ces trois jours de festivités, rendez-vous donc pour le centenaire de la paroisse en 2065.

    De notre correspondant J.H.

    Plus d’informations dans notre édition du jour ou au feuilletage numérique

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete