La police papoue exige le retour de trois Australiens accusés de tentative de viol à Manus

    mercredi 29 juillet 2015

    La colère monte en Papouasie-Nouvelle-Guinée. La police menace d’arrêter tous les responsables du centre australien de rétention situé sur l’île de Manus si les trois Australiens accusés de tentative de viol ne sont pas renvoyés. Les faits remontent à la mi-juillet, mais n’ont été rendus publics que le week-end dernier : trois gardiens australiens du centre de détention ont été découverts nus, ivres et en train de sniffer une substance encore inconnue, en compagnie d’une femme papoue. La police a interrogé la femme, qui a raconté avoir été droguée et abusée sexuellement.
    Les trois accusés australiens ont ensuite été ramenés en Australie. Pour Greg Barns, de l’Alliance des avocats australiens, le ministère de l’Immigration doit expliquer sa décision : « Si les fonctionnaires du gouvernement australien ont eu connaissance, un, des accusations portées, deux, que ces hommes ont été rapatriés, alors cela soulève de très sérieuses questions sur le rôle du gouvernement australien, parce que cela voudrait dire qu’il aurait cherché à éviter à des individus de faire face à la justice. »
    Dans un communiqué publié en début de semaine, le ministère australien de l’Immigration a assuré n’avoir été mis au courant que deux semaines après les faits. « Les accusations n’étaient pas de nature criminelle. Néanmoins, l’incident présumé était incompatible avec le comportement que l’on attend d’eux. Les trois employés ont été suspendus et renvoyés en Australie conformément aux procédures habituelles. La police papoue en a été avertie », assure une porte-parole du ministère.
    Mais la police affirme ne pas avoir donné son accord au départ des trois suspects. Les autorités exigent le retour des trois Australiens d’ici demain, et le Premier ministre, Peter O’Neill a ordonné une enquête.
     
    Radio Australia

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete