La Polynésie milite pour son siège de pays membre au Forum du Pacifique

jeudi 23 juillet 2015

La délégation du Forum des îles du Pacifique, actuellement en mission d’information à Tahiti à la demande du président du Pays, était invitée, hier, au conseil des ministres. Menée par Francis Matsutaro, ambassadeur de Palau à Tokyo, la mission est composée entre autres de Rimbink Pato, ministre papou des Affaires étrangères, sa compatriote Dame Meg Taylor, secrétaire générale du Forum, et la Néo-Zélandaise Andie Fong Toy, secrétaire générale adjointe.
Gaston Flosse avait fait une demande auprès du secrétariat général le 25 août 2013, pour que la Polynésie française soit membre de plein droit du Forum, demande renouvelée le 5 décembre 2014 par Édouard Fritch.
“Nous maintenir à ce statut de membre associé nous fait penser ou croire que notre engagement dans le Pacifique n’est pas total ou est moins important que celui des pays membres du Forum”, a déclaré Édouard Fritch, qui après avoir organisé le sommet des dirigeants polynésiens estime que “la réalité, la pratique, les faits nous montrent que la Polynésie française peut avoir un rayonnement international équivalent à celui de Fiji, de la Papouasie Nouvelle-Guinée, de Samoa, et  beaucoup d’autres États du Pacifique, membres du Forum.”

Oscar Temaru : “Le fenua “ne doit pas servir de cheval de Troie à la France” 

Le président a donc insisté sur la marge de manœuvre que laissent au Pays les articles 38 à 40 du statut polynésien en matière de relations internationales, et assuré à la mission du Forum que la France “n’entrave en rien notre action et notre vision stratégique. Au contraire.” Ce n’est pas l’avis de l’opposition : Oscar Temaru, qui a rencontré mardi la délégation, estime que le fenua “ne doit pas servir de cheval de Troie à la France pour faire entendre sa voix au sein du Forum.” Pointant les compétences régaliennes qui font défaut à la Polynésie française, le leader du Tavini n’envisage le statut de membre de plein droit qu’une fois l’indépendance acquise. 
La réponse devrait être connue à l’issue du 46e Forum, qui se tiendra du 7 au 11 septembre à Port-Moresby. 

Caroline Perdrix

Lire l’interview de Rimbink Pato, ministre des Affaires étrangères et de l’immigration de Papouasie Nouvelle-Guinée, avocat en droit constitutionnel, dans notre édition du jour

    Edition abonnés
    Le vote

    Le Kitesurf :

    Loading ... Loading ...
    www.my-meteo.fr
    Météo Tahiti Papeete