La STDP toujours en grève et décimée par les arrêts maladie

    vendredi 26 décembre 2014

    Si la situation est revenue à la normale dans les sociétés Total Polynésie, Pacific Petroleum, Petroplus et SOMSTAT, avec la signature mercredi soir d’un protocole de fin de conflit dans les hydrocarbures, il reste une société où les salariés sont toujours en grève. En effet, la STDP (Société tahitienne des dépôts pétroliers) qui s’occupe de la mise en fûts et en cubitainers des hydrocarbures à destination des îles n’a pas signé le protocole d’accord. Le passage d’horaires à temps partiel à celui d’horaires à temps plein reste le point d’achoppement entre la direction de cette société et les syndicats. L’approvisionnement en carburants des îles reste donc toujours aussi problématique, et cela d’autant plus que les salariés en grève de la STDP qui ont fait l’objet d’une réquisition de la part du haut commissaire ont tous présenté un arrêt de travail leur permettant de ne pas répondre à l’injonction du représentant de l’Etat en Polynésie française.
     

     

    Xav 2014-12-27 19:08:00
    Et bien j'espère que le médecin qui a délivré les arrêtes de travail a une paire de c.... bien accrochée.
    Que le Haut commissaire se fasse délivrer une copie des arrêts. Le nombre de médecin donnant des arrêts de complaisance augmente de jours en jours, pénalise la CPS et les entreprises sans que l'on ne puisse rien y faire.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete