Habillage fond de site

Le lac de Temae inonde une nouvelle fois les propriétés du motu

mardi 9 janvier 2018

inondation moorea temae

Avec les fortes précipitations, le lac de Temae a, une nouvelle fois, débordé, et les eaux ont recouvert les différentes servitudes. (© Jeannot Rey/LDT)


L’une des zones les plus impactées en cas de fortes précipitations à Moorea, c’est Temae et en particulier la zone dite “du motu”. Le lac déborde, les eaux s’étalent sur tout le terrain environnant, et n’épargnent pas la servitude, qui devient parfois impraticable. Un état de fait qui a toujours existé mais qui, selon les riverains, serait amplifié par l’étroitesse d’un exutoire qui traverse la servitude publique du quartier ouest, dit “du phare”.

Quand on habite le motu, il est préférable, dans certains cas, de rester à la maison plutôt que de tenter d’utiliser la servitude pour atteindre la route de ceinture, à moins de posséder un 4X4 pouvant traverser des nappes d’eau sans craindre de noyer le moteur.

C’était le cas le week-end dernier où une nouvelle fois, le lac de Temae est sorti de ses berges, inondant la quasi-totalité des zones basses du motu de Temae, à commencer par la servitude principale qui traverse la cocoteraie Enany, entièrement recouverte. L’eau était montée de plus de 50 cm dans certains cas.

Le responsable de ce problème, qui revient régulièrement depuis des décennies, est le lac, qui se remplit au moment de fortes pluies, et qui a des difficultés à évacuer son trop-plein d’eau par son embouchure située à la pointe ouest du motu, notamment lorsque le niveau du lagon est, lui aussi, élevé.

Depuis quelques années ces difficultés d’évacuation ont été amplifiées, selon les riverains, par un exutoire trop étroit qui relie une partie du golf à l’embouchure. Matahi Hunter, résident de Temae explique : “Tout le monde sait que cet exutoire est trop étroit. Aujourd’hui on voit le débit qui est resté fort malgré une eau qui est bien descendue. Hier, le niveau était beaucoup plus haut, pratiquement arrivé à hauteur de la route. S’ajoutent à cette sortie trop étroite, des remblais qui empêchent la sortie naturelle du trop plein du lac comme c’était le cas avant.”

 

Le casse-tête de la circulation

 

Le résultat est que toute cette eau qui a du mal à s’évacuer, envahit cette étendue de terrains pas très élevés, comme le sont généralement les motu, et c’est rapidement l’inondation.

Si beaucoup de jardins ont été recouverts d’eau, on ne déplore pas de dégâts importants dans les habitations qui depuis hier sont passées en mode “séchage”.

Pour faciliter les allées et venues des riverains – plus de trois cents foyers résident sur cette zone dite du motu– la commune a demandé au responsable du golf d’ouvrir la servitude qui borde de lac et le golf aux voitures, le temps que le niveau d’eau baisse et que tout rentre dans l’ordre, une situation qui demeure toutefois provisoire.

La circulation sur la servitude principale du motu reste un véritable casse-tête pour ces résidents qui ne savent plus trop où s’aventurer, entre les portions de route, dites privées, celles qui sont communales et celles appartenant au pays.

Des projets d’expropriation pour utilité publique, pensés lors de différentes mandatures ne sont jamais arrivés à terme, et aujourd’hui, on en est encore à faire du rafistolage pour permettre à ces riverains, devenus très nombreux, de pouvoir rentrer chez eux ou d’aller au travail dans des conditions normales.

De notre correspondant Jeannot Rey

 

matahi hunter

moorea temae inondation

La route d’accès au motu était difficilement praticable hier, en particulier pour les deux-roues. (© Jeannot Rey/LDT)

GOLF TEMAE

Pour faciliter les choses, la Commune a demandé au Golf de Temae d’ouvrir provisoirement aux automobilistes la servitude qui longe le golf et le lac. (© Jeannot Rey/LDT)

LAC TEMAE MOOREA inondation

Hier, le flux sortant de l’exutoire était quasi normal, mais selon les riverains, le week-end dernier, l’ouverture ne suffisait pas pour évacuer le trop-plein d’eau, ce qui a engendré les débordements. (© Jeannot Rey/LDT)

MOOREA TEMAE inondation

De nombreux accès aux propriétés du motu étaient recouverts d’eau et dimanche, c’était aussi les jardins qui étaient touchés. (© Jeannot Rey/LDT)

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete