Habillage fond de site

L’aire marine éducative est officiellement ouverte

mardi 3 octobre 2017

aire marine

Les enfants et les adolescents de l’IIME de Taravao ont célébré la mise en place de l’aire marine éducative, en chanson et dans la bonne humeur. (© Anne-Charlotte Bouleau)


Les enfants et adolescents de l’institut d’insertion médico-éducatif de Taravao se sont réunis, hier matin, sur la plage du PK 0, à Teahupo’o, pour une cérémonie très attendue. Le centre a récemment obtenu le label d’aire marine éducative, pour la zone littorale qui s’étend de la fin de la route à la pointe, jusqu’à la vague de la passe Hava’e. Pour l’équipe, c’est l’opportunité d’aborder une diversité de disciplines, au travers d’actions concrètes, et les projets ne manquent pas.

Hier matin, une petite soixantaine d’enfants et d’adolescents de l’institut d’insertion médico-éducatif (IIME) de Taravao se sont rendus au PK 0, à Teahupo’o, pour une cérémonie un peu particulière. Ils ont été accueillis sur place par une pluie fine, qui ne les a pas empêchés de déployer le drapeau d’aire marine éducative (AME), label obtenu récemment par le centre dans le cadre d’un projet concernant le site dit “de la fin de la route”, des installations sanitaires à la pointe Fare Mahora, incluant la célèbre vague de la passe Hava’e.

Après de longs mois d’élaboration du dossier, en partenariat avec la commune, petits et grands ont enfin pu officialiser cette démarche, qui leur tient visiblement très à cœur. “Le but, c’est de pouvoir intégrer tous les enfants à ce projet, quel que soit leur niveau de handicap”, souligne Marc Durreau, instituteur spécialisé.

 

Un sentier sous-marin et des tiki-balises en projet

 

Pour l’équipe, qui se réunit chaque semaine en conseil de la mer, c’est une opportunité unique qui permet d’aborder une diversité de disciplines, au travers d’actions concrètes.

Il y a quelques mois, une sensibilisation environnementale avait été opérée, par le biais d’un ramassage de déchets, faisant naître l’idée de solliciter l’installation de davantage de poubelles à destination du public. Ce projet est actuellement en cours de réflexion, parmi tant d’autres.

On aimerait mettre en place un sentier sous-marin, avec des pancartes pour observer la nature, et aussi trois grands tiki pour baliser l’AME, dont un dans le lagon, avec une partie immergée qui ferait office de refuge pour les poissons”, précise Marc Durreau, actuellement à la recherche de partenaires.

Cette initiative donne également lieu à des activités au sein du centre. Dernièrement, un atelier de tressage visait à reproduire un poisson, symbole de l’aire marine éducative. Dans un avenir proche, c’est une maquette représentant la zone concernée qui sera réalisée.

Hier, les jeunes ont été invités à former un cercle, pour entendre Patrick Rochette, bible vivante des légendes du secteur et référent local de l’AME, avant d’entonner un chant commun, pour célébrer l’événement comme il se doit. “Je les soutiens à 100 % dans ce projet, car ce sont nos enfants et qu’ils œuvrent pour l’avenir”, confie ce dernier.

À coup sûr, cette initiative n’a pas fini de faire parler d’elle. 

 

A.-C.B.

 

aire marine éducative

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

French bee propose un aller retour PPT - San Francisco à moins de 40 000 F :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete