Lancement d’une campagne de prévention des noyades

    jeudi 9 février 2017

    moorea noyade prévention

    Les AVP, en présence d’intervenants, s’organisent pour une campagne de prévention des noyades, qui devra être mise en place avant la fin février.
    (© J Rey/LDT)


    Moorea a connu pour  2016, dix accidents de noyade dont quatre qui ont entraîné le décès du nageur. Il s’agit pour l’ensemble, de personnes parties à la pêche, le plus jeune était âgé de 16 ans. D’où cette volonté exprimée il y a quelques jours par l’association des AVP, connue pour ses actions de prévention des accidents de la route, d’étendre ses opérations aux usagers du lagon.

    Par le biais du contrat de ville et de la commune, l’association des “Accidents de la voie publique” (AVP) s’est donnée pour nouvelle mission de mettre en place un programme de formation et d’information au bénéfice des jeunes contre les risques de noyade d’ici la fin du mois de février 2017. La première réunion s’est tenue lundi matin à la mairie de Teavaro, elle a rassemblé autour des membres des AVP, (Santé publique, gendarmerie, commune) trois responsables des établissements secondaires de l’île, les collèges de Paopao et de Afareaitu ainsi que le lycée agricole de Opunohu, ainsi que trois intervenants, Carole Couturier de l’agence Capse, Denis Grosmaire et Rahiti Buchin, formateurs en apnée.

     

    Plongée : de mauvaises habitudes

     

    Tout le monde est d’accord sur un point : les collèges et lycées sont des viviers d’amateurs de l’activité de pêche sous-marine. Ils sont donc considérés comme étant des sites prioritaires pour des séances de sensibilisation et d’information. Menée par Hugo Tavaitai, de la cellule prévention de la commune, en présence de Gloria Trafton, maire déléguée de Papetoai, cette première rencontre a permis à chacun de faire le point sur une situation devenue dramatique. L’exemple de jeune collégien de Afareaitu, décédé lors d’une banale sortie de pêche au fusil harpon, met une nouvelle fois au jour, un manque certain de formation à la plongée. “On a des habitudes qui sont mauvaises”, explique Denis Grosmaire, l’un des intervenants, responsable de l’association “Free diving” spécialisée dans la plongée en apnée. “L’exemple type de l’erreur, c’est l’hyper ventilation avant la plongée et qui entraîne souvent des accidents. Parmi les autres facteurs dangereux, la plongée après un bon repas.”

    Avec ces mauvaises habitudes, l’accident, n’est plus très loin. Cela commence par des facteurs annonciateurs tels que les fourmillements dans les mains, des tremblements… Plus grave, les syncopes et bien sûr la noyade. “Il faut revenir rapidement sur les gestes à modifier”, insiste le formateur en apnée, qui propose des séances en établissement, sur le terrain. Des propos soutenus par Rahiti Buchin, spécialiste de la pêche sous-marine, président entre autre, de clubs de pêche, mais aussi professeur de tahitien au collège de Afareaitu. À la demande de sa direction, il a été à l’origine des premières séances d’information et de formations apportées aux jeunes élèves de son établissement, après l’accident qui a touché l’un d’eux. “Ces jeunes pêchent dès leur plus jeune âge, Dans une classe de vingt élèves on peut considérer que cinq sont des jeunes qui pratiquent cette activité de jour comme de nuit, avec des camarades ou avec de la famille.”

     

    Priorité aux jeunes

     

    Après Afareaitu, un programme de formation et d’information sera rapidement proposé dans les deux autres établissements. Pour ce démarrage d’actions préventives, la jeunesse sera privilégiée, sachant que sont aussi concernées, les personnes plus âgées, même en très bonne condition physique. Tout reste encore à être bien défini dans le concret, tel que le travail qui sera mené par le bureau d’étude Capse (Capital, sécurité, environnement) représenté par Carole Couturier et qui proposera une action axée sur la communication. Une première approche avec les jeunes et le tout public sera proposée lors d’une manifestation corporative de va’a qui auront lieu à Paopao en février.

     

    De notre correspondant
    Jeannot Rey

        Edition abonnés
        Le vote

        Recensement : Êtes-vous prêt à répondre à toutes les questions même intime malgré une garantie de l'anonymat ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete