Habillage fond de site

L’année du Chien de terre célébrée au temple Kanti

lundi 26 février 2018

Les élèves polynésiens qui viennent de rentrer du lycée international de Wenling ont animé le stand de l’association Hei Taina.

Les élèves polynésiens qui viennent de rentrer du lycée international de Wenling ont animé le stand de l’association Hei Taina.

La grande spécialiste de la broderie traditionnelle chinoise, Liu Ya, en plein travail de démonstration hier matin, au stand de l’institut Confucius.

La grande spécialiste de la broderie traditionnelle chinoise, Liu Ya, en plein travail de démonstration hier matin, au stand de l’institut Confucius.

Le public est venu de plus en plus nombreux au temple Kanti, à Papeete, hier, à l’occasion de la journée culturelle chinoise de la fédération Si ni tong. Cet événement annuel  permet à la population, mais aussi aux visiteurs, de découvrir ou redécouvrir la culture et les traditions ancestrales de la Chine.

« La journée d’hier a été placée sous le signe du beau temps, remercions-en Kanti. Que cette année soit, pour vous, source de nombreuses joies et de rencontres ! Les atouts du Chien de terre tournent autour de la quête des idéaux, il nous apprend à concilier rêve et réalité. Il nous fait grandir psychologiquement et spirituellement, il nous pousse à réfléchir avant d’agir, ce qui est un gage de réussite pour notre action. Le Chien déteste la malhonnêteté, il lutte contre les injustices, il met de l’ordre là où c’est nécessaire et fixe des règles. Pacifique enfin, le signe du Chien est pour la préservation et le renforcement de la stabilité », a annoncé le président de Si ni tong, Charles Yeun Long Meho.

Pour sa part, le président du Pays, Édouard Fritch a évoqué « une année propice pour rappeler l’importance des valeurs universelles du dialogue et de la solidarité. Nous devons également faire attention à notre santé et nous encourager nous-mêmes à prendre de bonnes décisions pour notre mode de vie. Enfin, l’année du Chien n’est pas propice au gaspillage et aux dépenses superflues. Sincèrement, ces perspectives d’avenir qui concernent le travail, la solidarité, la santé ou la gestion financière me plaisent beaucoup car elles sont en cohérence avec les objectifs de mon gouvernement et de notre majorité pour cette année encore ».

Parmi les personnalités présentes, citons le maire de Papeete, Michel Buillard. Quant à l’État, il était représenté par son secrétaire général, Marc Tschiggfrey, et le consul de la République populaire de Chine par le vice-consul, Huali Wu.

Après les discours des officiels, le spectacle très attendu par les visiteurs a débuté par la danse du lion, exécutée par les équipes de Charles Laux, suivie par des démonstrations d’arts martiaux, danses chinoises, chants pour célébrer l’arrivée du printemps, par des membres de diverses associations culturelles…

Tout autour du grand chapiteau, on trouvait des stands consacrés à la culture chinoise dont celui de Liu Ya, cette spécialiste de la broderie traditionnelle chinoise de style Xiang, que l’institut Confucius a invitée à Tahiti. L’autre stand qui a connu un grand succès était celui de la calligraphie, tenu par les membres de l’Association philanthropique chinoise. Quant aux Vahine Porinetia, elles ont mis à l’honneur cette année, les différents thés de Chine avec leur dégustation.

Prochaine étape des célébrations du nouvel an chinois : le défilé des lanternes qui aura lieu samedi à partir de 18 heures, depuis la mairie de Papeete jusqu’au temple Kanti.

Les membres de l’association Vahine Porinetia ont fait découvrir aux visiteurs les différents parfums des thés de Chine.

Les membres de l’association Vahine Porinetia ont fait découvrir aux visiteurs les différents parfums des thés de Chine.

Les choristes du nouvel an chinois ont entonné trois chants pour le plaisir des spectateurs.

Les choristes du nouvel an chinois ont entonné trois chants pour le plaisir des spectateurs.

L’école de danse chinoise d’Yvette Cheong et ses danseuses, prêtes à surprendre les spectateurs.

L’école de danse chinoise d’Yvette Cheong et ses danseuses, prêtes à surprendre les spectateurs.

De notre correspondant J.H.

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon-vous, qui sera élue Miss Tahiti 2018 ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete