L’Aremiti Ferry toujours immobilisé

    lundi 26 janvier 2015

    Depuis le mardi 13 janvier, l’Aremiti Ferry 2 est en arrêt technique (lire ici notre article précédent) “. La durée de cette immobilisation a une nouvelle fois été repoussée à mercredi, occasionnant de nombreux désagréments pour la population, mais aussi l’activité économique de l’île sœur.
    En effet, “le navire étant l’unique transporteur de véhicules lourds, cette immobilisation entraîne de nombreuses contraintes, dont celle du traitement des déchets ménagers”. “Les conteneurs ne sont plus convoyés sur Tahiti et, malgré une restriction de la collecte, la déchetterie est arrivée à saturation. Dès le premier jour d’immobilisation du ferry, il a été décidé de fermer le centre de tri de Temae au public”, écrivions-nous.
    “L’Hawaiki nui, pour les déchets, fait néanmoins la navette tous les samedis pour l’île sœur”, a précisé l’armateur Eugène Degage. Pour ce qui est transport de fret, la société Aremiti assure néanmoins le commercial “pour ceux qui ont vraiment besoin de partir”. “C’est un bateau de remplacement pour ainsi dire, mais bon, il ne fait pas trois navettes par jour mais une par semaine. Ceux qui désirent la prendre, s’adressent à Aremiti.”
    Sur le carénage proprement dit, “on a un problème sur les hydrolubes”, dont la partie intérieure est composée de caoutchouc dénommé ST-1, nitrilique, anti-huile, résistant à l’usure provoquée par les graisses et résidus d’hydrocarbures, un élément fondamental pour la propulsion du navire, puisque l’arbre de transmission passe dans ces hydrolubes.
    “Il y a une usure anormale de ces hydrolubes. C’est une matière spéciale, commandée au Canada, qui permet à l’arbre de tourner et de ne pas s’abîmer.” Les pièces ont dû, selon nos informations, être dédouanées hier, et seront ensuite, taillées pour être redimensionnées pour l’arbre du bateau inter-îles. Comme il y a quatre arbres de transmission, ce sont quatre jeux d’hydrolubes qui devront être remplacés rapidement.
    “Les équipes vont travailler lundi et mardi, en espérant une mise à l’eau mercredi afin de pouvoir reprendre les rotations dès jeudi, si tout va bien”, renseigne Eugène Degage. La population de Moorea, mais aussi de Tahiti, avait été prévenue qu’un délai de 8 jours était nécessaire pour le carénage initial. Tout devrait rentrer dans l’ordre avant ce week-end.

    CC

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete