Habillage fond de site

L’art de jouer avec le feu

jeudi 19 octobre 2017

 

 

 

 

 

feu

Les 27 et 28 octobre, le Méridien Tahiti organise la 19e édition de Te ahi nui, grand concours du couteau de feu. Lors de la première soirée, le vendredi, les candidats au concours seront présentés et donneront une première prestation.

Le public assistera également au spectacle du groupe de danse traditionnelle, Tahiti Ora. Le lendemain aura lieu le concours proprement dit. Les prestations des candidats alterneront avec les danses du groupe Hura Tahiti Nui.

La compétition réunit, cette année, treize concurrents : deux dans la catégorie “espoir” (enfants âgés de 8 à 12 ans), six dont trois femmes dans la catégorie “amateur” et cinq dans la catégorie “professionnel”.

Les compétiteurs seront jugés par trois spécialistes de la discipline, anciens vainqueurs du concours.

Un règlement strict s’applique notamment en termes de maniement du feu. Les prestations des candidats doivent ainsi comporter le jonglage avec une main et avec deux mains, deux lancements sous les jambes ou encore un passage du couteau autour du cou.

La vitesse d’exécution et l’aspect guerrier ont aussi toute leur importance dans les critères de notation du jury. Et, si le danseur a le malheur de faire tomber son couteau cinq fois, il se verra disqualifié.

 

 

Deux vainqueurs à Hawaii

 

 

Les deux candidats sélectionnés à l’issue de la compétition (un en amateur et le second en professionnel) représenteront la Polynésie française lors du concours international de la danse du couteau de feu, qui se déroule chaque année à Hawaii.

Le titre mondial a été remporté trois fois par le champion tahitien Joseph Cadousteau, en 2012, 2013 et 2015. La discipline, originaire des Samoa, compte néanmoins peu d’adeptes au fenua.

Il existe toutefois quelques passionnés, comme Léon Teai, qui a créé l’association Te tama ahi en 2007 et qui a remporté la première édition du concours en 1999.

Il apporte son soutien pour l’organisation de Te ahi nui. “C’est une passion depuis que je suis petit. J’ai 53 ans mais je continue toujours. Mon objectif, c’est de transmettre mon savoir faire aux jeunes”, commente Léon Teai.

 

De notre correspondante C.Q.

 

 

50
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete