L’association 193 veut aider à constituer les dossiers d’indemnisation

    vendredi 27 janvier 2017

    association 193

    L’association 193 a créé une cellule d’accompagnement et de réparation des victimes des essais nucléaires. (© DR)

    Le recensement de mai dernier du Comité d’indemnisation des victimes des essais nucléaires (Civen) affiche un très faible nombre de dossiers soumis à son examen, émanant tant des victimes d’Algérie que de la Polynésie française, avec sept cas effectifs d’indemnisation pour les victimes locales mais toutes issues de zones dites à risques (cinq de Mangareva et deux de Tureia).

    L’association 193 relevait hier que, “par un état de dépenses de la période de 1992 à 2015, l’on relève que la Caisse de prévoyance sociale a pris en charge plus de 7 400 cas de personnes ayant contracté un des cancers de la liste des 21 maladies radio-induites de la loi Morin”.

    Aussi, l’association a décidé de créer une cellule d’accompagnement et de réparation des victimes liées aux essais nucléaires (Carven), qui sera à la disposition de l’ensemble de la population. Leur action sera bénévole en vue d’accompagner toutes les personnes souhaitant constituer un dossier de demande d’indemnisation.

     

    association 193

    LDT

        Edition abonnés
        Le vote

        Recensement : Êtes-vous prêt à répondre à toutes les questions même intime malgré une garantie de l'anonymat ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete