L’atout dame de cœur de la Croix-Rouge

jeudi 21 mai 2015

“Il faut aider ces gens qui en ont besoin parce que, nous, on a un peu les moyens. Cela m’arrive de faire aussi des dons alimentaires quand il y a des opérations dans les grandes surfaces.” Il n’a que 23 ans et déjà un sens des responsabilités et du civisme affirmé. Rai Mahai, étudiant en troisième année de reo ma’ohi à l’Université de la Polynésie française, fait partie des personnes qui, hier, ont bien voulu faire un don à la Croix-Rouge en versant un peu d’argent dans des tirelires en fer de la collecte solidaire.
Cette association humanitaire organisait, entre midi et 16 h 30, une quête en résonance à la semaine du même type organisée en France, du 16 au 24 mai. Deux stands ont été mis en place à Papeete : l’un près du fare Loto et l’autre devant le centre Vaima, côté front de mer.
S’il était encore trop tôt pour évaluer le montant des dons récoltés par la vingtaine de bénévoles, sur la soixantaine que compte la Croix-Rouge en Polynésie française, du côté du fare Loto, on estimait à une dizaine le nombre de personnes ayant émis le souhait de rejoindre l’association en tant que bénévoles.
Au-delà de la quête proprement dite, la Croix-Rouge a donc aussi effectué une opération communication efficace afin de mieux se faire connaître. À l’image de la métropole, qui bénéficie de l’image du mannequin Adriana Karembeu, la Croix-Rouge a aussi sorti son plus bel atout, l’actuelle dame de cœur du fenua, Hinarere Taputu, Miss Tahiti 2014 et 1re dauphine de Miss France 2015.
Un geste solidaire de la Miss, mais avant tout une participation de la personne.
“Miss Tahiti, c’est vrai qu’elle reflète une image et la solidarité fait partie aussi de nos engagements, mais personnellement, ça me tient à cœur, explique Hinarere Taputu. Je pense que c’est avant tout important en tant que Hinarere, moi-même, voilà.”

Sa présence n’est pas passée inaperçue. Parmi les personnes qui s’arrêtaient pour faire un don, s’inscrire en tant que bénévoles ou prendre de la documentation, nombreux étaient ceux qui repartaient ravis d’avoir fait une photo aux côtés du sourire de la belle. D’une pierre deux coups, sa disponibilité a aussi permis à certains de découvrir l’existence de la Croix-Rouge.

“Toute aide est la bienvenue”

“Je ne connaissais pas la Croix-Rouge avant, pas du tout, explique Catarina Kuzminski, âgée de 16 ans et étudiante au lycée de Taaone. Comme je viens des îles, on n’est pas trop informé de ces trucs-là. C’est une opération importante pour aider les gens, je suis totalement pour.”
Même sentiment du côté de Hinarere Taputu : “Je pense que la solidarité touche un peu tout le monde et, de toute façon, le peuple polynésien est solidaire.”
Consciente que les gens “participent à hauteur de ce qu’ils ont”, elle est convaincue que “toute aide est la bienvenue : un simple geste, un don monétaire ou s’inscrire pour devenir bénévole”.
Si Rai Mahai estime, pour sa part, que “nos dirigeants aussi peuvent aider, ce serait bien de leur part qu’ils soient un exemple, pas que ce soit toujours la population”, Hinarere Taputu assure que c’est l’affaire de tous : “On pourrait encore en avoir plus. On aime recevoir mais ce serait bien aussi, de temps en temps, que l’on offre ce qu‘on a.”
Elle a donné de son temps et de sa personne, hier après-midi, pour aider les gens qui doivent faire appel à la Croix-Rouge afin d’avoir de la nourriture ou des vêtements. Et, elle le promet, ce n’est pas parce que son règne va s’achever le 19 juin (date de l’élection de Miss Tahiti 2015), avec une petite pointe au cœur, qu’elle ne continuera pas à œuvrer pour venir en aide aux gens dans le besoin. “Comme on dit, Miss Tahiti un jour, Miss Tahiti toujours, lâche-t-elle. Si l’on me sollicite pour des actions, c’est avec le cœur grand ouvert que je viendrai.”

Karim Mahdjouba

Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER 2015-05-21 14:47:00
Avis à la CROIX-ROUGE mais aussi à TOUT et notamment CEUX QUI SONT ces DEMUNIS : merci d'intervenir dans mon dossier avant le 2 juin 2015 - et de venir nombreux au procès - via témoignages par exemple car je défends le DROIT au RSA des français crève-la-faim d'ici au même titre que tous les français et même certains étrangers. Voici quelques éléments et mon téléphone est le 87 77 71 70 et rollstahiti@gmail.com
Extraits de ce 21 mai 2015
"Affaire n° 12010216, audience du 2 juin 2015 à 08h00, chambre correctionnelle

Etat du dossier, citation de témoins, appels en cause et autres

Appels en cause

« La défense peut présenter des témoins même quand elle n’a pas eu le temps de les faire citer régulièrement ou qu’elle n’a pas voulu payer pour cela : en effet, avec l’autorisation du tribunal, « les personnes proposées par les parties qui sont présentes à l’ouverture des débats sans avoir été régulièrement citées » peuvent être admises à témoigner (art. 444 du CPP). Attention cependant, dans ce cas, le président du tribunal n’est pas obligé de les accepter. » (http://www.guidejuridique.net/tribunal2.html)

Sur le site de l’Elysée et du premier ministère, je demande à ce que Messieurs François HOLLANDE, franc-maçon puisqu’ayant obligatoirement dû passer par là d’après ses dires et en sa qualité de premier magistrat de la république française, et Manuel VALLS ès ancien franc-maçon d’après la Une de l’Express de cette semain, témoignent que le préambule de la Constitution de 1946 intégré dans telle autre, du 4 octobre 1958 et portant assénant que tout être humain a droit dans certaines conditions adverses, à des moyens convenables d’existence ; que l’article 1er de la dernière de ces Constitutions confirment que si la France est une république, a contrario tel est aussi le cas, qu’une république est la France ; que l’article 1er de la loi orga-nique 2004-192 du 27 février 2004 qui inclut au sein de la république française le « pays d’outre-mer » non reconnu par la Constitution en tant que pays tiers à « la France » (note secrète n° 369253 du conseil d’Etat du 9 octobre 2003, page 1) n’est pas exclu de cette dite république française et que donc ses nationaux en relevant ne sauraient être exlus des articles supra du préambule de 1946 par exemple. Notamment en ce que certains, non descendants des gaulois – qui n’avaient alors pas encore découvert le statut de la française Polynésie tellement ils avaient peur que le ciel leur tombe sur la tête ; alors pour s’élancer sur les océans… !!! – sont néanmoins des français et donc ayant les mêmes droits constitutionnels. ( "Nous ne sommes pas tous descendants de Gaulois, mais nous sommes tous français !" Manuel VALLS, journée en mémoire de l’esclavage 2015)

Le directeur de la CPS Régis CHANG pour éclaire le tribunal et moi-même sur la pension sécurité sociale et que je contacte par e-mail aux adresses info@cps.pf et regis.chang@cps.pf

Le « président de la Polynésie française » Edouard FRITCH sur le site de la présidence.pf ainsi que le président de l’assemblée de « la Polynésie française » (president@assemblee.pf) ainsi que les 56 autres (...) pour avoir obtenu une délégation statutaire en la matière mais qu’ils n’exercent pas. Pire, ils ont appelé à l’ingérence en réclamant la participation de l’Etat national français pour participer au RST.

Je cite bien évidemment aussi à ce sujet l’actuel haut-commis Lionel BEFFRE pour avoir activement participé le cas échéant aux négociations de cette éventuelle ingérence s’il venait à être jugé tel qu’instruit que la compétence transmise par « la France » à sa collectivité coloniale la rendait seule comptable de cette dite compétence transférée.

Enfin, vu la difficulté de la définition de « toute partie intéressée », je me réserve de présenter y compris le jour de l’audience d’autres intervenants qui certes pourront être rejetés par le tribunal comme le prévoit l’article 444CPP, telles des associations s’occupant des démunis, la croix rouge, « père » Christophe, Teave Chaumette, le médiateur local Teiva MANUTAHI par exemple, et d’autres que je contacte actuellement.

Par ces quelques motifs : faire droit aux présents éléments et pièces exposés."
      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete