Laurent Degache veut remercier tous ses fans polynésiens

mardi 4 juillet 2017

 

Laurent Degache

aurent Degache et son épouse Vahinetua s’envolent pour Toulouse, leur ville d’adoption qui a vu naître leurs deux enfants Tahaki et Hinerava. (© Photo :J Rey/LDT)


La petite famille Degache qui vit à Toulouse depuis sept ans vient d’effectuer un séjour d’un mois en Polynésie pour permettre au chanteur de présenter son dernier CD. Laurent veut remercier tous ceux qui ont croisé son chemin au fenua et repart dans le monde musical pour une série de concerts dans l’Hexagone et un futur CD.

C’est à Moorea que nous l’avons rencontré à la veille de leur retour à Toulouse, ville du Sud-Ouest de la France, devenue leur nid douillet. “Notre venue en France en 2010 était provoquée par une tournée musicale, mais la naissance de notre fils a changé la donne du fait d’un souci de santé. Lorsqu’il a fallu dire à Vahinetua que nous resterons là pour encore plusieurs années, cela n’a pas été très facile…” Mais Vahinetua, originaire de Moorea, a rapidement trouvé ses repères dans “la ville rose”. “Toulouse une ville dynamique et très culturelle”, souligne-t-elle. Quand à Laurent, il laisse quelque peu la chanson pour s’occuper de sa famille et trouver du travail.

Aujourd’hui il est en contrat CDI, avec de nombreux amis qui l’ont soutenu dans cette nouvelle démarche. “À propos de mon dernier CD ‘Poro’i Tapa’o Aroha’, on va dire que je l’ai réalisé en un an. J’avais tout dans la tête, des thèmes, des paroles… Il manquait de mettre tout ça sur papier ce que j’ai fait durant ces derniers mois.”

“Poro’i Tapa’o Aroha”, c’est le titre d’une chanson mais aussi de l’album. Il a été produit par Laurent, chez lui, à Toulouse, enregistré, mixé et masterisé dans les studios Rimshot. Le tout a pu voir le jour grâce à de nombreux partenaires : Air Tahiti Nui, Te mana, Mana Maori Tatau, Charles Holman, Hubert Pugibet, et bien sûr, sa famille. “Depuis un mois que je suis au fenua, j’ai rencontré beaucoup de gens qui m’ont salué, m’ont apporté leur soutien. Je souhaitais que ce soit ici que mon album voie le jour, c’est important pour moi qui chante en tahitien…”
L’album a été mis en vente début juin et… il n’y en a plus, un véritable succès. “C’est pour ça que je tiens à remercier tous ces gens qui m’ont interpellé, dit des mots gentils, dans la rue, qui étaient là, lors de mes deux concerts.”

Laurent Degache quittera la Polynésie ce soir. Mais cette fois-ci, la musique fera partie de sa vie métropolitaine, et il espère en faire vivre sa famille qui se plaît bien à Toulouse. “Je souhaiterais pouvoir revenir dans un an ou deux, pas rester sans voir la Polynésie comme cela a été le cas ces sept dernières années.” Laurent, arrivera le 6 juillet à Paris et il démarrera une petite tournée avec ces trois dates 7, 8 et 9 juillet organisées en Bretagne. D’autres s’enchaîneront, à La Rochelle, Strasbourg…

Le chanteur prévoit également le Maroc, en octobre. “Je reprends la chanson à plein-temps, cela fait trente ans que je fais de la musique, j’espère maintenant que c’est reparti pour mois. En tous les cas, les gens ne m’ont pas oublié, ils aiment toujours ma musique. Il faut comprendre qu’à la sortie d’un album, il y a toujours le doute de savoir si oui ou non, il va être apprécié. On ne sait jamais si le prochain album marchera… Grâce à Dieu, ça continue de marcher, ici je n’ai plus de CD, et la Nouvelle-Calédonie vient de me contacter, et il en est de même aussi en France, du côté de la communauté polynésienne qui le réclame…”

Pour Laurent, “Poro’i Tapa’o Aroha”, est un CD familial, travaillé à la maison, dans sa chambre, avec son propre matériel, mais finalisé en studio. Treize titres sont enregistrés, dont les trois premiers sont au nom de ses enfants, Taharaki , Hinerava et Moea… “C’est un CD pour mes enfants, pour ma nouvelle vie, mais aussi pour la Polynésie avec ce titre, “Poro’i Tapa’o Aroha”, une prière pour aider la Polynésie, c’est un message d’amour…” Laurent Degache a repris son chemin de musicien :  un autre CD est pratiquement fini il devrait sortir prochainement.

 

De notre correspondant Jeannot Rey

    Edition abonnés
    Le vote

    Une proposition de loi du Pays, susceptible d'être prochainement adoptée, rendra plus accessible la stérilisation des animaux. Et vous, qu’en pensez-vous ?

    Loading ... Loading ...
    www.my-meteo.fr
    Météo Tahiti Papeete