L’Australie donne 9 millions de dollars aux pays frappés par la sécheresse

    lundi 9 novembre 2015

    C’est en Papouasie-Nouvelle-Guinée que la ministre australienne des Affaires étrangères, Julie Bishop, a annoncé une aide exceptionnelle : 9 millions de dollars seront alloués aux pays de la région qui souffrent du phénomène El Nino.
    La majorité de cette somme (5 millions de dollars) sera versée à des programmes d’aide papous. Le pays souffre de la sécheresse depuis déjà plusieurs mois, et s’il a plu, ces derniers jours, dans la région des Hauts-Plateaux, il faudra sûrement attendre plusieurs semaines avant d’en ressentir les effets. En attendant, l’Australie apporte donc son aide. Les précisions de Julie Bishop : « Cette enveloppe va permettre à la Papouasie-Nouvelle-Guinée de prendre des dispositions pour aider les gens, particulièrement dans la province d’Enga. Cela va aussi les aider à préparer l’avenir. »
    Grâce à l’aide australienne, des semences d’espèces résistantes à la sécheresse seront distribuées à la population. Canberra fournira aussi un appui technique et logistique à la distribution d’aide, mais le gouvernement papou ne veut pas que l’Australie intervienne directement sur le terrain. La ministre Julie Bishop : « Pour le moment, ils demandent une assistance technique pour le moyen et le long terme, mais aussi pour le court terme, et en particulier pour les plus vulnérables – les enfants, les femmes et les personnes âgées. »
    Le gouvernement papou, critiqué pour sa gestion de la crise, n’est pas le seul bénéficiaire de cette aide australienne. Une partie de l’enveloppe est confiée aux églises et associations caritatives, très actives depuis le début de cet épisode de sécheresse. Dixon Guina, le président du Comité national de gestion des catastrophes, assure n’y voir aucun inconvénient : « La politique du gouvernement, c’est de considérer l’Église comme un partenaire, on a besoin d’elle en ce moment. Mais au sein du gouvernement, on veut que ce soit fait en coordination avec nos actions. On veut maximiser l’efficacité de notre aide, nous assurer que tous les gens dans le besoin aient accès aux mêmes quantités de nourriture et d’eau au lieu de se concentrer sur une région en particulier. C’est pourquoi la coordination avec tous ceux qui veulent aider – les églises, les ONG, les organisations privées – est essentielle. Le gouvernement ne refuse aucune aide. »
    Les 4 autres millions de dollars promis par l’Australie iront à des associations caritatives, chargées de répartir l’aide dans la région en fonction des besoins.
     
     
    Radio Australia

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete