L’Australie ne contribuera pas au Fonds Vert

mardi 18 novembre 2014

Le G20 s’est achevé hier à Brisbane. Les 20 plus grandes puissances de la planète évoquent le changement climatique dans leur déclaration finale.
Un petit paragraphe, résultat d’âpres négociations, qui souligne « la volonté des 20 pays  d’adopter un accord contraignant lors de la Conférence de Paris en décembre 2015 ». 
 Le paragraphe « encourage les membres du G20 à rendre publiques leurs contributions, en amont de la conférence, pendant le premier trimestre 2015 ».
 Il s’agit du financement du Fonds Vert de l’ONU, créé en décembre 2009 lors de la conférence de Copenhague. Objectif: aider les pays pauvres les plus exposés à s’adapter au changement climatique.
Tony Abbott a donné sa réponse hier soir. L’Australie ne mettra pas la main à la poche : « Nous faisons déjà beaucoup contre le changement climatique, voilà pourquoi nous n’avons pas l’intention de faire plus. »
L’Australie finance des programmes d’adaptation au changement climatique à travers l’aide au développement. Le gouvernement Abbott a aussi créé un fonds d’action directe, de 2.5 milliards de dollars, des subventions aux entreprises pour qu’elles polluent moins. Et puis il y a les 10 milliards de la corporation de financement des énergies propres.
Mais les autres pays du G20 qui financent eux aussi une multitude de programmes de lutte contre le changement climatique, ont décidé de faire un effort supplémentaire: la France s’engage à contribuer au Fonds Vert à hauteur d’un milliard de dollars ; le Japon, 1.5 milliard ; et les États-Unis ont promis une participation de 3 milliards de dollars.
 
Radio Australia

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete