Habillage fond de site

L’auteur du coup de couteau mortel mis en examen pour assassinat

mercredi 20 décembre 2017

 

À l’issue de sa mise  en examen, l’auteur  du coup mortel a été placé  en détention provisoire (Florent Collet).

À l’issue de sa mise en examen, l’auteur du coup mortel a été placé en détention provisoire (Florent Collet).

C’est pour une enceinte portative mais surtout à cause d’une consommation abondante d’alcool qu’un homme de 28 ans, marié et père de trois jeunes enfants, a perdu la vie. L’auteur du coup de couteau, un mineur de 17 ans, a été présenté mardi, en début d’après-midi, au juge d’instruction qui l’a mis en examen pour assassinat. Des faits pour lesquels il encourt la réclusion criminelle à perpétuité, si la cour d’assises ne retient pas l’excuse de la minorité.
Un peu plus tôt dans la journée, le procureur de la République Hervé Leroy a donné une conférence de presse pour détailler les faits après les premières investigations menées par les brigades de Bora Bora, des Tuamotu centre et la section de recherche.
“Dès le lever du soleil” dimanche selon le procureur, depuis la veille selon d’autres sources proches du dossier, l’auteur et la victime ont bu massivement en compagnie d’amis et de membres de la famille. Selon le procureur, du rhum, du komo et trois bouteilles de pastis ont été consommés. La tension est montée pour un motif “futile”, comme l’a commenté le procureur. En effet, la victime a insulté le mineur au sujet d’une enceinte portable abîmée, avant de lui asséner des gifles et des coups de poing. Le jeune est alors entré dans la cabane voisine pour s’emparer d’un imposant couteau de cuisine, tout en continuant d’essuyer une pluie d’insultes qui ne cessera qu’après le coup de couteau porté au niveau de la région du cœur de la victime.
Lors de sa garde à vue, l’assassin présumé a expliqué qu’il buvait régulièrement avec celui qui est son cousin par alliance et qu’il s’en suivait régulièrement des bagarres. Alors que le procureur de la République évoquait l’ouverture d’une enquête pour meurtre, le juge d’instruction a donc finalement estimé qu’il s’agissait d’un assassinat après avoir jugé qu’il y avait préméditation. Le juge des libertés et de la détention a ensuite accédé à la demande du juge d’instruction en plaçant le jeune mineur en détention provisoire.

F.C.

Désiré Teivao
0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

French bee propose un aller retour PPT - San Francisco à moins de 40 000 F :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete