Habillage fond de site

L’Autonomie célébrée par une fête populaire à Papeete

lundi 2 juillet 2018

autonomie fritch

Le président du Pays, Édouard Fritch : “Avec notre Autonomie, nous sommes pleinement responsables de notre présent et de notre avenir. Nous nous gouvernons librement et démocratiquement.” (© Damien Grivois)


La fête de l’Autonomie a été célébrée vendredi à Tahiti ainsi que dans plusieurs îles. À Papeete, une fête populaire a remplacé cette année le défilé du hivavaevae. Selon le président Édouard Fritch, l’Autonomie reste le meilleur cadre institutionnel.

La 34e fête de l’Autonomie a été célébrée vendredi à Tahiti comme dans de nombreuses îles. En raison des délais trop courts pour l’organiser à la suite des élections territoriales, et pour éviter “toute marque de triomphalisme”, le nouveau gouvernement a renoncé au traditionnel défilé des associations culturelles et sportives, le hivavaevae. Le maire de Paea en a toutefois organisé un dans sa commune, drainant un important public. Le comité organisateur de la fête de l’Autonomie (Cofa) a préféré cette année opter pour une grande fête populaire dans les jardins de Paofai, une journée conclue par un bal sur le tahua Vaiete et un feu d’artifice.

Un rassemblement à l’intention des familles, avec une foule d’animations et d’activités : jeux pour les enfants, cinéma, rassemblement de joueurs de ukulele, etc. La journée a commencé à 15 heures sur le tahua Autonomie avec une cérémonie protocolaire, suivie d’une cérémonie culturelle avec chants, danses, porteurs d’oranges, tu’aro maohi.

Un public nombreux est venu à Paofai assister aux cérémonies, avant de s’approprier les jardins, beaucoup ayant prévu peu’e et glacières. Nombreux ont été ceux à regretter l’absence du hivavaevae, en particulier les membres des nombreuses associations qui oeuvrent à Tahiti. Il est probable que le défilé soit à nouveau organisé dès l’année prochaine pour le 35e anniversaire de l’Autonomie.

Avant de procéder à une remise de décorations dans l’ordre de Tahiti Nui, le président Fritch a pris la parole devant le public, les membres de son gouvernement,  les élus présents, les autorités militaires ainsi que le haut-commissaire de la République, René Bidal.

 

 

L’Autonomie “répond aux défis actuels”

 

 

“Plus que jamais, nous sommes persuadés que l’Autonomie reste le meilleur cadre institutionnel pour notre pays et l’élection qui vient d’avoir lieu montre que cette vision est partagée par la plus grande majorité des Polynésiens”, a déclaré le chef de l’exécutif, qui assure que ce statut permet à la fois aux Polynésiens de vivre leur identité propre dans la modernité tout en étant en sécurité et protégés “par cette grande nation qu’est la France, alors que tant de menaces agitent le monde.”

Gouvernance libre et démocratique, capacité à gérer les principales compétences liées à la vie quotidienne des Polynésiens, respect des langues, protection des terres et de la propriété privée, valorisation des ressources… Édouard Fritch a énuméré les avantages qu’il voit dans ce statut qui confère à la Polynésie française la plus grande latitude d’action de toutes les collectivités ultramarines au sein de la République. “Nous avons pu entrer au sein du Forum du Pacifique et discuter d’égal à égal avec nos frères polynésiens, mélanésiens et micronésiens du grand bassin Pacifique” a souligné le président du Pays.

“Notre Autonomie est le cadre institutionnel qui répond parfaitement aux défis actuels de la Polynésie française.” Le gouvernement estime toutefois que l’évolution de la société le conduit à lui apporter des ajustements. “L’expérience nous montre qu’il faut lever certains freins, certaines lourdeurs de ce statut afin d’en faire un outil institutionnel toujours plus performant au service du développement de notre pays” a conclu Édouard Fritch. “C’est le sens bien compris par l’État, des modifications que notre gouvernement souhaite apporter prochainement au projet de réforme de statut.”

 

Damien Grivois

 

MÉDAILLÉ 29 juin

2DG Autonomie 29 juin

Elisabeth Durand a été décorée de l’ordre de Tahiti Nui pour son engagement pour la défense des droits des femmes. (© Damien Grivois)

3DG Autonomie 29 juin

Pas de hivavaevae cette année, mais une cérémonie culturelle qui a attiré un public nombreux à Paofai. (© Damien Grivois)

4DG Autonomie 29 juin

Les Marquisiens ont toujours marqué un attachement particulier à la France. (© Damien Grivois)

5DG Autonomie 29 juin

Les danseurs et danseuses de O Tahiti E ont ravi les yeux des spectateurs, parmi lesquels des touristes. (© Damien Grivois)

8DG Autonomie 29 juin

(© Damien Grivois)

10DG Autonomie 29 juin

(© Damien Grivois)

11DG Autonomie 29 juin

(© Damien Grivois)

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete